RESULTATS : LA SNCF RE­TROUVE LA CROIS­SANCE AU 1ER SE­MESTRE

La Tribune - - ENTREPRISES - LATRIBUNE.FR

La SNCF af­fiche un bé­né­fice net de 119 mil­lions d'eu­ros, et laisse der­rière elle sa perte de l'an pas­sé, bé­né­fi­ciant de la crois­sance de ses ac­ti­vi­tés lo­gis­tiques et voya­geurs, en par­ti­cu­lier du TGV qui re­trouve la san­té. Le chiffre d'af­faires du groupe SNCF est en crois­sance de 3,7%, à 16,6 mil­liards, et la marge opé­ra­tion­nelle pro­gresse éga­le­ment de 16% à 1,9 mil­liard d'eu­ros. "Le ni­veau de marge opé­ra­tion­nelle avait été vrai­ment ca­tas­tro­phique au pre­mier se­mestre 2016, puis­qu'il y avait eu les at­ten­tats, les inon­da­tions, les grèves. Il était en gros à 4%, c'était un point bas his­to­rique. Il est au­jourd'hui à 12,5%", a dé­cla­ré à l'AFP le pré­sident de la SNCF, Guillaume Pe­py. La SNCF an­nonce par ailleurs 400 mil­lions d'eu­ros de gains de pro­duc­ti­vi­té sur ces six mois, soit plus de la moi­tié de l'ob­jec­tif an­nuel de 670 mil­lions. Les tra­fics TGV en France, à la peine de­puis plu­sieurs an­nées après avoir été la vache à lait de la SNCF, sont en hausse de 8,4% sur ces six pre­miers mois, et le chiffre d'af­faires aug­mente de 5,9%. M. Pe­py, at­tri­bue ce re­gain de vi­ta­li­té à "la crois­sance éco­no­mique en France, qui est de re­tour". "On a l'ha­bi­tude de dire que quand vous avez un point de crois­sance, vous avez deux points de crois­sance des tra­fics TGV", a-t-il pré­ci­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.