LES JEUX OLYM­PIQUES A PA­RIS, UN PA­RI SPOR­TIF

La Tribune - - OPINIONS - JEAN-PHI­LIPPE DAN­GLADE

Est-il vrai­ment per­ti­nent d’en­vi­sa­ger les Jeux olym­piques à Pa­ris la lu­mière des ex­cès ou im­pacts né­ga­tifs me­su­rés ré­cem­ment ? Oui, no­tam­ment pour fa­vo­ri­ser un élan spor­tif dans le pays. Par Jean-Phi­lippe Dan­glade, Kedge Bu­si­ness School Les im­pacts de l'or­ga­ni­sa­tion d'un grand évé­ne­ment sur un ter­ri­toire sont nom­breux et de na­tures di­verses. Ils se ré­sument es­sen­tiel­le­ment à des consi­dé­ra­tions éco­no­miques - im­pacts sur de nom­breuses in­dus­tries liés aux dé­penses des tou­ristes, em­plois di­rects et in­di­rects créés - quan­ti­fiables à court, moyen et long termes ain­si qu'à des ef­fets moins tan­gibles re­la­tifs à l'amé­lio­ra­tion du ca­pi­tal-marque (no­to­rié­té et image), de la ré­pu­ta­tion, voire du sta­tut d'une des­ti­na­tion. Par ailleurs, des in­ci­dences im­por­tantes peuvent éga­le­ment être consta­tées du point de vue des in­fra­struc­tures (spor­tives comme des stades mais plus glo­bales comme des in­fra­struc­tures de trans­ports) créées ou ré­no­vées à l'oc­ca­sion de l'évé­ne­ment. Chaque ville can­di­date se re­trouve dans une confi­gu­ra­tion par­ti­cu­lière, cer­tains im­pacts de­ve­nant ma­jeurs dans cer­tains cas, d'autres plus mi­neurs par ailleurs. Ain­si, la fu­ture or­ga­ni­sa­tion de la Coupe du Monde de foot­ball au Qa­tar en 2022 se pré­sente comme un en­jeu prin­ci­pal de dé­ve­lop­pe­ment de la no­to­rié­té - qui connaît réel­le­ment le pays au­jourd'hui, et peux le si­tuer géo­gra­phi­que­ment ? - et d'amé­lio­ra­tion de son image - le Qa­tar vise un po­si­tion­ne­ment « eco friend­ly » loin de son image ac­tuelle -, ce­lui d'un pays qui am­bi­tionne à terme de de­ve­nir une des­ti­na­tion tou­ris­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.