PA­TRI­MOINE DES FRANCAIS : DES TEN­DANCES LOURDES DIF­FI­CILES A MO­DI­FIER

La Tribune - - OPINIONS - ALEXANDRE MIRLICOURTOIS, XERFI

La Tri­bune pu­blie chaque jour des ex­traits is­sus des ana­lyses dif­fu­sées sur Xerfi Ca­nal. Au­jourd'hui, des ten­dances lourdes dif­fi­ciles à mo­di­fier pour le pa­tri­moine des Fran­çais C'est l'un des ob­jec­tifs fis­caux d'Em­ma­nuel Ma­cron. Flé­cher l'épargne des mé­nages vers les sup­ports cen­sés fa­vo­ri­ser les in­ves­tis­se­ments dans l'éco­no­mie réelle. Quelques-uns ont es­sayé avant lui, tous ont échoué. Le constat est pour­tant le bon, le pa­tri­moine des Fran­çais penche net­te­ment du cô­té de la pierre : sur 100 eu­ros de pa­tri­moine brut, 55 eu­ros viennent de l'im­mo­bi­lier au sens large, c'est-à-dire construc­tions et ter­rains, contre 40 pour les ac­tifs fi­nan­ciers. Le re­li­quat de 5 eu­ros est consti­tué d'autres ac­tifs non-fi­nan­ciers.

L'IM­MO­BI­LIER, PLA­CE­MENT PRÉ­FÉ­RÉ DES FRAN­ÇAIS

L'im­mo­bi­lier est donc au coeur des com­por­te­ments pa­tri­mo­niaux des Fran­çais et ce­la n'a pas ces­sé de se ren­for­cer. Près de 63% des mé­nages pos­sèdent au­jourd'hui un pa­tri­moine im­mo­bi­lier, que ce soit leur ré­si­dence prin­ci­pale ou un autre lo­ge­ment. Ils étaient moins de 59% en 1998.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.