BUD­GET DE LA SECU : 100 MIL­LIONS D'EU­ROS EN PLUS POUR LES MAI­SONS DE RE­TRAITE

La Tribune - - FRANCE - LATRIBUNE.FR

Les moyens al­loués aux éta­blis­se­ments d'hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes (Eh­pad) se­ront ren­for­cés de 100 mil­lions d'eu­ros en 2018 pour amé­lio­rer le taux d'en­ca­dre­ment, la qua­li­té des ac­com­pa­gne­ments et les condi­tions de tra­vail des per­son­nels, se­lon le pro­jet de bud­get de la Sé­cu­ri­té so­ciale pré­sen­té jeu­di. "100 mil­lions d'eu­ros se­ront consa­crés à ren­for­cer l'en­ca­dre­ment des soins dans les Eh­pad. Nous al­lons dé­ployer la nuit des as­treintes d'in­fir­mières qui per­met­tront un meilleur sui­vi des per­sonnes âgées dé­pen­dantes, afin d'évi­ter des hos­pi­ta­li­sa­tions in­utiles", a dé­cla­ré la mi­nistre de la San­té et des So­li­da­ri­tés, Agnès Bu­zyn, lors d'une confé­rence de presse. Une en­ve­loppe de 10 mil­lions d'eu­ros se­ra consa­crée à cette ex­ten­sion des as­treintes de nuit. Mme Bu­zyn a éga­le­ment confir­mé que la ré­forme du fi­nan­ce­ment des Eh­pad, qui est contes­tée no­tam­ment par des ac­teurs pu­blics tels que la Fé­dé­ra­tion Hos­pi­ta­lière de France (FHF) et cer­tains dé­par­te­ments, se­rait pour­sui­vie. "C'est une ta­ri­fi­ca­tion qui per­met de la clar­té, qui est plus juste", a-t-elle es­ti­mé, af­fir­mant que la ré­forme vo­tée sous le pré­cé­dent quin­quen­nat, et qui doit s'ap­pli­quer sur sept ans jus­qu'en 2023, "abou­tit à une amé­lio­ra­tion des re­cettes pour 80% des éta­blis­se­ments". "Il semble que 20% des éta­blis­se­ments y perdent", a-t-elle ajou­té. Le co­mi­té de sui­vi de la ré­forme, en­trée en vi­gueur en jan­vier 2017, se­ra char­gé d'iden­ti­fier "les dif­fi­cul­tés et d'ac­com­pa­gner les éta­blis­se­ments dans d'éven­tuelles re­struc­tu­ra­tions".

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.