SI TU NE VIENS PAS AUX GAFAM, LES GAFAM IRONT A TOI

La Tribune - - LA CHRONIQUE - PHI­LIPPE BOYER

Les géants du Web (Google, Apple, Fa­ce­book, Ama­zon, Mi­cro­soft et consorts) percent notre in­ti­mi­té et condi­tionnent nos fa­çons de pen­ser. A la mai­son ou à l'école, leurs pro­duits nous fa­ci­litent la vie mais dictent notre fu­tur. Par Phi­lippe Boyer, di­rec­teur de l’in­no­va­tion, Fon­cière des ré­gions. Il fau­dra bien s'y ha­bi­tuer. Nos mai­sons ac­cueille­ront sous peu de nou­veaux oc­cu­pants. Non qu'il s'agisse de faire place à de nou­veaux in­di­vi­dus mais plu­tôt à de nou­velles ma­chines, mi-homme mi­ro­bot, cen­sées être aux pe­tits soins pour toute la fa­mille. Qu'ils se nomment Alexa (Ama­zon), Google Home (Google), Si­ri ou Home Pod (Apple), ce sont le plus sou­vent de douces voix fé­mi­nines ras­su­rantes qui nous écoutent et nous viennent en aide pour toutes sortes de de­mandes, fa­çon ser­vice de concier­ge­rie d'un hô­tel de luxe. Pour conqué­rir ce nou­veau mar­ché des ob­jets connec­tés pour la mai­son, Google a lan­cé dé­but août Google Home, l'en­ceinte connec­tée avec as­sis­tant vir­tuel, de­van­çant l'ar­ri­vée en France de ses prin­ci­paux concur­rents, à com­men­cer par « Echo » d'Ama­zon. Si, sur la forme, rien de bien ré­vo­lu­tion­naire ne se dé­gage de cet ob­jet cy­lin­drique haut d'à peine quelques cen­ti­mètres, la force de ces ob­jets se cache à l'in­té­rieur. Do­tés de fonc­tion­na­li­tés de re­con­nais­sance vo­cale et in­té­grant de l'in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, ils sont à même d'ef­fec­tuer dif­fé­rentes tâches, comme lan­cer un mor­ceau de mu­sique, ef­fec­tuer une re­cherche sur In­ter­net, prendre des ren­dez-vous et les ajou­ter dans un agen­da per­son­nel, pi­lo­ter les ap­pa­reils connec­tés de la mai­son (lu­mi­naires, vo­lets/stores, chauf­fage...) tout en em­ma­ga­si­nant, au fil des re­quêtes, des sommes co­los­sales d'in­for­ma­tions per­son­nelles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.