CODE DU TRA­VAIL : LES ROU­TIERS "EFFARES" APRES UNE REN­CONTRE AVEC PA­TRO­NAT ET MINISTERE

La Tribune - - ENTREPRISES - LA­TRI­BUNE.FR

Les syn­di­cats (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) n'ont "rien ob­te­nu de concret" après une réunion avec le mi­nistre des Trans­ports Eli­sa­beth Borne, et, pire, ont ap­pris "avec stu­peur que les or­don­nances ve­naient im­pac­ter les frais de route". Une nou­velle réunion est pro­gram­mée le 4 oc­tobre Loin de ré­soudre les pro­blèmes exis­tant, la réunion en a ame­né d'autres. Les syn­di­cats sont sor­tis "ef­fa­rés" jeu­di soir après s'être en­tre­te­nus avec la mi­nistre des Trans­ports, Eli­sa­beth Borne et les fé­dé­ra­tions pa­tro­nales, avec les­quelles les dis­cus­sions ont été "très tendues", no­tam­ment sur l'ap­pli­ca­tion de la ré­forme du tra­vail par or­don­nances. Les syn­di­cats (CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) n'ont "rien ob­te­nu de concret" et, pire, ont ap­pris "avec stu­peur que les or­don­nances ve­naient im­pac­ter les frais de route", ce qui re­pré­sente un "coup de ton­nerre" pour la pro­fes­sion, se­lon Jé­rôme Vé­ri­té (CGT), qui s'est dit "ef­fa­ré" à la sor­tie du mi­nis­tère. Ces in­dem­ni­tés (re­pas, frais de dé­cou­cher...) peuvent re­pré­sen­ter jus­qu'à "1.000 eu­ros par mois sur la fiche de paie pour un conduc­teur zone longue", a-t-il ex­pli­qué à l'AFP, FO évo­quant de son cô­té entre "600 et 1.200 eu­ros par mois" se­lon le type de mis­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.