ABB­VIE PASSE UN AC­CORD POUR PROTEGER LE PAC­TOLE DU MEDICAMENT LE PLUS VEN­DU AU MONDE

La Tribune - - ENTREPRISES - JEAN-YVES PAILLE

Le la­bo­ra­toire amé­ri­cain s'est en­ten­du avec Am­gen pour que ce der­nier ne com­mer­cia­lise pas sa co­pie de l'Hu­mi­ra avant 2023 aux États-Unis. Abb­vie, qui gé­nère 16 mil­liards de dol­lars de chiffre d'af­faires par an avec ce trai­te­ment, es­père at­teindre les 20 mil­liards de dol­lars dans les pro­chaines an­nées. Les ba­tailles ju­di­ciaires entre la­bos fa­bri­cant de bio­si­mi­laires (co­pies de bio­mé­di­ca­ments) et ceux qui dé­ve­loppent les mé­di­ca­ments ori­gi­naux font rage, mais peuvent fi­nir par un ac­cord à l'amiable. C'est le cas d'Am­gen et d'Abb­vie. Ce der­nier avait at­ta­qué son concur­rent en jus­tice l'an­née der­nière, l'ac­cu­sant de contre­fa­çon sur des bre­vets de l'Ada­li­mu­mab (ven­du sous la marque Hu­mi­ra) avec son bio­si­mi­laire, l'Am­je­vi­ta. Il faut dire qu'Abb­vie tient for­te­ment à ce trai­te­ment pres­crit pour des po­ly­ar­thrites rhu­ma­toïdes, le pso­ria­sis, la ma­la­die de Crohn, entre autres. Il s'agit du mé­di­ca­ment le plus ven­du au monde et il re­pré­sente plus de 60% de son chiffre d'af­faires du la­bo­ra­toire. Abb­vie est tou­te­fois par­ve­nu à un ac­cord avec Am­gen, jeu­di 28 sep­tembre, met­tant fin à cette ba­taille ju­di­ciaire. Ce der­nier ne com­mer­cia­li­se­ra pas son bio­si­mi­laire de l'Hu­mi­ra avant le 31 jan­vier 2023 aux États-Unis, pays qui gé­nère les deux tiers des re­ve­nus de ce block­bus­ter. Par contre, il de­vrait le vendre Eu­rope à par­tir d'oc­tobre 2018. Pour mé­moire, l'Agence amé­ri­caine des mé­di­ca­ments (FDA) avait don­né le feu vert à Am­gen, le 23 sep­tembre 2016, pour mettre l'Am­je­vi­ta sur le mar­ché, alors que le bre­vet de l'Hu­mi­ra était cen­sé tom­ber fin 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.