SECHERESSE: L'AFRIQUE DU SUD EN ETAT DE CA­TAS­TROPHE NA­TU­RELLE

La Tribune - - INTERNATIONAL - LATRIBUNE.FR

Face à la pé­nu­rie d'eau qui frappe la ville du Cap, la ges­tion de la crise a été prise en main par le gou­ver­ne­ment. Toutes les ins­ti­tu­tions de l'Etat sont dé­sor­mais man­da­tées pour mettre en oeuvre "les plans d'ur­gence, l'aide im­mé­diate et les me­sures de construc­tion" né­ces­saires pour re­pous­ser au maxi­mum le jour où les ro­bi­nets se­ront à sec. Aux maux ex­trêmes, les ex­trêmes re­mèdes. Face à la sé­che­resse his­to­rique qui frappe de­puis des mois la ville du Cap, me­na­cée d'une rup­ture d'ap­pro­vi­sion­ne­ment en eau po­table, les au­to­ri­tés su­da­fri­caines ont fi­ni par pro­cla­mer mar­di 13 fé­vrier l'état de ca­tas­trophe na­tu­relle dans tout le pays. La dé­ci­sion, pu­bliée dans le jour­nal of­fi­ciel, et prise après une "ré­éva­lua­tion de l'am­pleur et de la gra­vi­té de la sé­che­resse ac­tuelle", per­met de confier la ges­tion de la crise au gou­ver­ne­ment. Sous son autorité, toutes les ins­ti­tu­tions de l'Etat sont dé­sor­mais man­da­tées pour mettre en oeuvre "les plans d'ur­gence, l'aide im­mé­diate et les me­sures de construc­tion" né­ces­saires, se­lon le texte de l'ar­rê­té si­gné par le chef du Centre na­tio­nal de ges­tion des si­tua­tions d'ur­gence, Mma­pha­ka Tau.

TROIS MI­NUTES DE DOUCHE PAR JOUR

Deuxième ag­glo­mé­ra­tion d'Afrique du Sud, le Cap est frap­pée par sa pire sé­che­resse de­puis un siècle. Les ré­serves d'eau sont au plus bas, au point que les ro­bi­nets pour­raient être à sec.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.