AMA­ZON : DES "CEN­TAINES" DE LI­CEN­CIE­MENTS EN VUE AU SIEGE DE SEAT­TLE

La Tribune - - NUMERIQUE - ANAIS CHE­RIF

Pour­tant ha­bi­tué aux re­cru­te­ments mas­sifs, Ama­zon en­vi­sa­ge­rait de li­cen­cier "plu­sieurs cen­taines de postes" à son siège à Seat­tle. Le géant du e-com­merce sou­hai­te­rait al­louer da­van­tage de sa­la­riés sur des sec­teurs à forte crois­sance, comme le cloud et l'in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle. L'an­nonce est rare de la part d'Ama­zon, ha­bi­tué à l'hy­per­crois­sance de ses ef­fec­tifs. Le mas­to­donte du e-com­merce en­vi­sa­ge­rait de sup­pri­mer "plu­sieurs cen­taines de postes" dans son ac­ti­vi­té re­tail à son siège, à Seat­tle, se­lon le Seat­tle Times. L'ob­jec­tif : mi­ser da­van­tage sur des sec­teurs à forte crois­sance, comme son ac­ti­vi­té "cloud", ou son as­sis­tant vo­cal Alexa, pré­sent dans ses en­ceintes connec­tées Echo. Ama­zon es­time que cer­taines zones ma­tures de son ac­ti­vi­té ne né­ces­sitent plus au­tant de per­son­nel pour les ré­sul­tats at­ten­dus, se­lon une source ano­nyme in­ter­ro­gée par Reu­ters. "Dans le cadre de notre pro­ces­sus de pla­ni­fi­ca­tion an­nuelle, nous pro­cé­dons à des ajus­te­ments au sein de l'en­tre­prise - des pe­tites ré­duc­tions (de postes) dans cer­tains en­droits et des em­bauches agres­sives dans (d'autres sec­teurs)", a confir­mé un porte-pa­role d'Ama­zon à Seat­tle Times. "Pour les em­ployés concer­nés, nous tra­vaillons à leur trou­ver une place dans les do­maines où nous re­cru­tons."

50.000 RE­CRU­TE­MENTS POUR SON NOU­VEAU SIÈGE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.