PHOTOVOLTAIQUE : CAP SUD FI­NANCE SON DE­VE­LOP­PE­MENT EN LE­VANT 15 MIL­LIONS

La Tribune - - TERRITOIRES - FRANCOISE SIGOT

Le spé­cia­liste de l'ins­tal­la­tion et de l'ex­ploi­ta­tion de cen­trales pho­to­vol­taïques vient de bou­cler la mise en place d'une dette en­gage?e de 15,2 mil­lions d'eu­ros. De quoi fi­nan­cer sa crois­sance en France et à l'in­ter­na­tio­nal. Créé en 2006, Cap Sud s'est po­si­tion­né sur un seg­ment spé­ci­fique du pho­to­vol­taïque : l'ins­tal­la­tion, l'ex­ploi­ta­tion et la main­te­nance de "pe­tites" cen­trales d'en­vi­ron 700 m² ca­pables de pro­duire 100 kWc. Un mo­dèle très por­teur en France, mais consom­ma­teur de cash pour mul­ti­plier les ins­tal­la­tions. D'au­tant que le groupe sou­haite éga­le­ment pas­ser à la vi­tesse su­pé­rieure à l'étran­ger, au Bré­sil, à Ma­da­gas­car et aux Etats-Unis où il pro­pose d'ins­tal­ler des cen­trales pho­to­vol­taïques d'au­to­con­som­ma­tion. C'est pour­quoi, il vient de le­ver 15,2 mil­lions d'eu­ros sous forme de prêts. Le Cre?dit Agri­cole Sud Rho?ne-Alpes par­ti­cipe a? hau­teur de 51% de la dette long terme, et la Bpi­france a? hau­teur de 49%.

UNE CEN­TAINE D'IM­PLAN­TA­TIONS NOU­VELLES

Avec cet ap­port, Cap Sud dont le siège est à Vaulx-Mi­lieu en Nord Isère, va fi­nan­cer l'ins­tal­la­tion ou l'ac­qui­si­tion d'une cen­taine de cen­trales. Les prin­ci­pales se­ront réa­li­sées sur les toi­tures de bâ­ti­ments agri­coles. "Nous fi­nan­çons la construc­tion de han­gars pour le compte des agri­cul­teurs qui en échange nous laissent la jouis­sance des toi­tures sur les­quelles nous ins­tal­lons nos cen­trales dont nous as­su­rons la main­te­nance, le rac­cor­de­ment au ré­seau", ex­plique Sté­phane Gilli, pré­sident fon­da­teur de l'en­tre­prise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.