LA DOUANE COMME REME?DE A? LA FIN DU LIBRE-E?CHANGE GLO­BAL

La Tribune - - L'OPINION - RUTH GUERRA ET STE?PHANE CHASSELOUP

A 40 ans et avec une quin­zaine d'anne?es d'expe?rience en tant qu'ex­perts du com­merce in­ter­na­tio­nal (ou com­mune?ment le su­jet du droit de douane, et des bar­rie?res a? l'ex­port ou a? l'entre?e), nous avons de?bute? notre ac­ti­vite? en plein boom de la mon­dia­li­sa­tion des e?changes. Par Ruth Guerra et Ste?phane Chasseloup, avo­cats as­so­cie?s, FIDAL Quelle dro?le d'ide?e de se lan­cer dans cette car­rie?re lors­qu'on vous an­nonce au de?but des anne?es 2000 que les droits de douane (bar­rie?res ta­ri­faires) se­ront supprime?s au plus tard en 2015 (*) et que l'ob­jec­tif po­li­tique af­fiche? est de de?re?gle­men­ter et de flui­di­fier les e?changes, donc de ne plus se pre?oc­cu­per du su­jet doua­nier. Les biens doivent cir­cu­ler li­bre­ment, sans contrainte, sans douane. Nous de?mar­rons 2018 et, si bi­lan doit e?tre fait, nous de­vons bien avouer que rien ne s'est passe? comme pre?vu : bien au contraire, le su­jet doua­nier ne semble ja­mais avoir e?te? aus­si im­por­tant et com­plexe qu'au­jourd'hui. Franc?ois Len­glet nous avait pre?ve­nus, dans son ou­vrage in­ti­tule? la fin de la mon­dia­li­sa­tion, af­fir­mant que le de?clin du libre-e?change glo­ba­lise? e?tait acte? et que nous re­tour­ne­rions a? un pro­tec­tion­nisme rai­sonne?.

LES SIGNES D'UN DE?CLIN AN­NON­CÉ

En re?alite?, ils sont par­tout.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.