Po­lice na­tio­nale ou mu­ni­ci­pale ?

La Vie Querçynoise - - Grand Cahors -

Les po­lices na­tio­nale et mu­ni­ci­pale ont toutes deux pour mis­sion le main­tien de l’ordre pu­blic. Néan­moins, la po­lice na­tio­nale prend ses ordres de l’État, et plus pré­ci­sé­ment du mi­nis­tère de l’In­té­rieur, tan­dis que la po­lice mu­ni­ci­pale dé­pend du maire de la com­mune et doit faire ap­pli­quer les ar­rê­tés. C’est d’ailleurs le maire qui dé­cide de la créa­tion de cette po­lice (et de l’ar­mer). Les agents de po­lice mu­ni­ci­pale ne peuvent agir que dans les li­mites des pou­voirs de po­lice du maire, c’est-à-dire in­ter­ve­nir sur le stationnement, les conflits de voi­si­nage, les couvre-feux. De son cô­té, la po­lice na­tio­nale in­ter­vient plus lar­ge­ment sur des faits de dé­lin­quance : ex­cès de vi­tesse, vol à l’ar­ra­chée, agres­sion… C’est elle qui est mis­sion­née pour les en­quêtes ju­di­ciaires, la po­lice mu­ni­ci­pale ne pou­vant in­ter­ve­nir qu’en cas de fla­grant dé­lit de dé­lit ou de crime.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.