La vic­toire en ligne de mire

La Voix du Cantal - - Cantal -

En marge de cer­tains poids lourds du concours et du sa­lon, cer­tains éle­veurs montent à la ca­pi­tale pour la toute pre­mière fois. C’est le cas d’An­tho­ny Dou­het, du Gaec Dou­het, non loin de Chey­lade. Pas­sion­né de­puis tou­jours par les concours, cette op­por­tu­ni­té était « à sai­sir ». Avant, il ne par­ti­ci­pait pas di­rec­te­ment, un spec­ta­teur et un ama­teur éclai­ré. Son pre­mier concours en 2008, lui laisse un sou­ve­nir im­pé­ris­sable. « Le fris­son de la com­pé­ti­tion et l’en­vie de ga­gner, j’avais en­vie de vivre ça à nou­veau » in­dique An­tho­ny, tout en pour­sui­vant « au­jourd’hui, je suis dans le mé­tier de­puis 10 ans, mon ex­pé­rience peut faire la dif­fé­rence ». Un jour, « le coup de foudre » se pro­duit. Pour la pre­mière fois, An­tho­ny Dou­het achète en co­pro­prié­té un taureau avec l’un de ses amis, Da­vid Mau­ret. « Je n’avais ja­mais eu re­cours à ce type d’achat, mais tout s’est très bien pas­sé » sou­rit le jeune agri­cul­teur. Da­vid Mau­ret, a dé­jà par­ti­ci­pé à trois re­prises au concours, « il m’aide beau­coup et m’en­cou­rage pour la mon­tée sur Pa­ris » pré­cise An­tho­ny. Au­jourd’hui âgé de 3 ans, Joyeux va re­pré­sen­ter les cou­leurs du Gaec au concours. « Pour une pre­mière par­ti­ci­pa­tion je ne pou­vais pas rê­ver mieux. J’es­père qu’il se com­por­te­ra bien sur Pa­ris et que nous irons le plus loin pos­sible » conclut, en­joué, l’éle­veur.

An­tho­ny Dou­het, en com­pa­gnie de Joyeux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.