Le Pôle Im­mo­bi­lier d’En­tre­prises s’en­ri­chit d’un sixième bâ­ti­ment

La Voix du Cantal - - Aurillac Et Son Pays - L.P.

Le Pôle im­mo­bi­lier d’En­tre­prises s’agran­dit d’une sixième tranche. Dé­jà com­po­sé de 5 bâ­ti­ments, si­tués sur le parc d’ac­ti­vi­tés de Tron­quières, qui sont oc­cu­pés par 45 en­tre­prises et en­vi­ron 300 sa­la­riés, le pôle ac­cueille­ra pro­chai­ne­ment un sixième bâ­ti­ment, qui est au­jourd’hui en phase de lan­ce­ment. Ven­dre­di 17 fé­vrier der­nier, Brice Hor­te­feux, vi­ce­pré­sident de la ré­gion Au­ver­gneR­hône-Alpes, ac­com­pa­gné de Jacques Mé­zard, pré­sident de la Ca­ba, d’Isabelle Sima, pré­fet du Can­tal, de Vincent Des­coeur, pré­sident du Con­seil dé­par­te­men­tal et de Pierre Ma­tho­nier, maire d’Au­rillac, a pro­cé­dé à la pose de la pre­mière pierre de ce 6e bâ­ti­ment. Si­tué sur la par­tie sud-est du site, il s’agi­ra d’un bâ­ti­ment sur pi­lo­tis, com­po­sé de 536 m² de bureaux, ré­par­tis sur deux ni­veaux, ain­si qu’une grande salle de ré­cep­tion de 48m² au rez-de-chaus­sée, « qui n’exis­tait pas jus­qu’alors sur le site, et qui pour­ra être louée » , pré­cise Jean- Paul Reuillard, ar­chi­tecte. Le fil conduc­teur de cette construc­tion se­ra éga­le­ment de conser­ver « une flexi­bi­li­té du sys­tème de cloi­son­ne­ment » , qui per­met­tra de pou­voir adap­ter la su­per­fi­cie de chaque bu­reau aux at­tentes des lo­ca­taires.

Dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique

De­puis 1998, la Ca­ba, pro­prié­taire des lieux, et la Se­ba15, so­cié­té d’éco­no­mie mixte d’amé­na­ge­ment et ges­tion­naire des lo­caux, pour­suivent le dé­ve­lop­pe­ment de cet ou­til éco­no­mique. « C’est une longue his­toire, lan­cée pen­dant le man­dat de mon pré­dé­ces­seur, in­dique Jacques Mé­zard. Nous avons vou­lu dé­ve­lop­per ce site et fa­vo­ri­ser une vie sur ce pôle im­mo­bi­lier. Il est in­dis­pen­sable, sur­tout pour notre ter­ri­toire, que les en­tre­prises puissent ve­nir s’im­plan­ter » . Le taux d’oc­cu­pa­tion du Pôle im­mo­bi­lier avoi­sine de­puis, les 90 %, avec un re­nou­vel­le­ment constant qui per­met de ré­pondre aux de­mandes. « Il faut réus­sir à re­nou­ve­ler le tis­su éco­no­mique pour que le vil­lage d’en­tre­prise garde son dy­na­misme » , sou­ligne Pierre Ma­tho­nier. La construc­tion d’une 6e tranche per­met­tra ain­si de pro­po­ser de nou­velles sur­faces lo­ca­tives pour ré­pondre aux de­mandes d’ins­tal­la­tion dans les an­nées à ve­nir.

Pour Vincent Des­coeur, il s’agit d’un « in­ves­tis­se­ment utile, non seule­ment pour la Com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion, mais aus­si pour le dé­par­te­ment. Ce­la illustre bien l’idée que dans le Can­tal, on peut nour­rir des pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et de créa­tion d’em­plois » . Ce­lui-ci a sou­li­gné l’en­ga­ge­ment consé­quent de la Ré­gion, qui a ap­por­té son aide à hau­teur de 450 000 €. « Nous par­ta­geons la convic­tion de créer des em­plois, de main­te­nir la vie dans nos com­munes, a ajou­té Brice Hor­te­feux. Ce pro­jet est un exemple de ce que sou­haite réa­li­ser la nou­velle grande Ré­gion. C’est aus­si un ef­fort pour que le Can­tal ne soit pas ou­blié » . Au to­tal, ce pro­jet re­pré­sente un in­ves­tis­se­ment de 1 620 000 €, qui a éga­le­ment re­çu l’aide de l’État à hau­teur de 172 000 €. « Ces tra­vaux té­moignent du po­ten­tiel de dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises sur le ter­ri­toire et nous nous de­vons de les ac­com­pa­gner » , a in­di­qué Isabelle Sima. Et le site de­vrait en­core conti­nuer de s’agran­dir. Une sep­tième tranche et en ef­fet dé­jà des­si­née.

Brice Hor­te­feux, Jacques Mé­zard, Vincent Des­coeur, Pierre Ma­tho­nier et Isabelle Sima ont po­sé la pre­mière pierre du nou­veau bâ­ti­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.