Un week-end de concerts

La Voix du Cantal - - La Une - Plus d’in­for­ma­tions sur www.hi­ber­na­rock.fr

Le fes­ti­val Hi­ber­na­rock se pour­suit dans le Can­tal avec trois dates très dif­fé­rentes : jeu­di 23 à Saint-Flour, ven­dre­di 24 à Sain­teA­nas­ta­sie et sa­me­di 25 fé­vrier à Champs-sur-Tarentaine.

Jeu­di 23 fé­vrier à SaintF­lour à 20h30 Mes­par­row 3 ans, une longue tour­née, quelques Prix plus tard, la jeune chan­teuse tou­ran­gelle a fait un bond de géant(e) et réus­si le pa­ri d’écrire uni­que­ment en fran­çais sans rien aban­don­ner de sa sin­gu­la­ri­té mu­si­cale en che­min. Cette « Jungle Contem­po­raine » est ain­si tou­jours un en­tre­lacs dé­li­cat de pat­terns élec­tro­niques - sou­vent mi­ni­ma­listes et élé­gants (à l’image de ses pres­ta­tions scé­niques)- sur les­quels la jeune femme joue à mo­du­ler sa voix comme une Lau­rie An­der­son plus pop. Sea­buck­thorn (1ère par­tie) De­puis 2008, An­dy Cart­wright a sor­ti 6 al­bums sous le nom de Sea­buck­thorn. Ex­pé­ri­men­tant la gui­tare acous­tique 6 ou 12 cordes, ma­jo­ri­tai­re­ment jouée en « fin­ger pi­cking », mais aus­si l’ar­chet et les per­cus­sions, Cart­wright pro­pose des pay­sages mu­si­caux mé­lo­diques, sub­tils et ci­né­ma­to­gra­phiques.

Ven­dre­di 24 fé­vrier à Sainte-Anas­ta­sie à 20h30

Sages comme des sau­vages

Les Sages comme des sau­vages in­ventent un folk­lore du monde poé­tique chan­té en fran­çais, qu’ils ba­ladent de Pa­ris à Ber­lin, d’Athènes à Co­logne, de villages en cho­rales sau­vages… À coups de bou­zou­ki, ca­va­quin­ho bré­si­lien, dé­fi grec (tam­bou­rin), vio­lon, gui­tare et Kayamb ( per­cus­sion), Ava et Is­maël jonglent entre ma­loya, ca­lyp­so, re­be­ti­ko ( mu­sique po­pu­laire grecque) ou coun­try pour in­vo­quer le quar­tier de Bel­le­ville, le ta­bac des Gua­ra­nis, les mon­tagnes, les jeunes de villes, l’es­prit créole…

Tho­mas Schoef­fler JR (1ère par­tie)

Ce one-man-band bi­be­ron­né à la coun­try de John­ny Cash et au folk de Bob Dy­lan, s’est in­ven­té un blues ro­cailleux, ur­bain et dé­ca­pant, tout au­tant em­preint des ra­cines his­to­riques de cette mu­sique que de l’éner­gie brute de nos vies mo­dernes.

Sa­me­di 25 fé­vrier à Champs-sur- Tarentaine à 20h30 El Gato Ne­gro Ils nous pro­posent une mu­sique la­tine, exu­bé­rante, cha­leu­reuse, mo­derne, faite de ren­contres et de par­tages. Un son em­preint de créa­ti­vi­té et de li­ber­té. Libre de se frot­ter au reg­gae, au hip-hop, à la cum­bia, sal­sa et autre son’ cu­ba­no, cette char­mante for­ma­tion tou­lou­saine vous fe­ra voya­ger entre la France et les Ca­raïbes.

La Fan­fare de la Touffe (1ère par­tie)

La mu­sique de la Fan­fare de la Touffe n’ap­par­tient pas à la tech­nique, le plai­sir au tra­vailleur achar­né du pis­ton et du souffle. La fan­fare de­vient un son brut, un cri et sur­tout, un im­mense mo­ment de plai­sir par­ta­gé et de réunion (ré)créa­tive. Chaque Fan­fare de la Touffe est un évé­ne­ment unique et ori­gi­nal. Pre­mière fan­fare im­mé­diate de mu­sique im­pro­vi­sée, ré­ser­vée à tous ceux qui ont rê­vé de dé­fi­ler sans se dé­fi­ler !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.