Un éle­veur ac­cu­sé de trom­pe­rie

La Voix du Cantal - - La Une - NG *Le pré­nom a été mo­di­fié

Pas­cal*, 44 ans, est agri­cul­teur de­puis 2002 et éle­veur de bo­vins de­puis 2015 dans le nord du dé­par­te­ment. Il a dé­ci­dé de vendre sa pro­duc­tion en cir­cuit court.

Il fait la pro­mo­tion sur une page Fa­ce­book où il est in­di­qué la vente de bo­vins de race Au­brac. Pro­blème, lors d’un contrôle ef­fec­tué à l’abat­toir de Neus­sargues (où les bêtes sont abat­tues) par la DDCSPP (Di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la co­hé­sion so­ciale et de la pro­tec­tion des po­pu­la­tions), il res­sort que sur 23 ani­maux, 9 sont de race Au­brac. « Il y a donc un pro­blème sur l’éti­que­tage car les consom­ma­teurs ne se sont pas re­trou­vés avec une viande de race Au­brac comme vous le sti­pu­lez sur votre page Fa­ce­book qui est une pro­mo­tion de votre pro­duit. On vous re­proche d’avoir sciem­ment trom­pé le consom­ma­teur » in­dique la présidente du tri­bu­nal.

Pour sa dé­fense, Pas­cal in­dique : « oui je suis amé­lio­rable sur les dé­no­mi­na­tions, mais dire que j’ai abu­sé les consom­ma­teurs… Je ne suis pas res­pon­sable de l’éti­que­tage qui est fait à l’abat­toir. »

Un chef de ser­vice de la DDCSPP est pré­sent à l’au­dience, il est ame­né à té­moi­gner. Il ra­conte alors : « la dé­no­mi­na­tion est im­por­tante car le prix de vente est dif­fé­rent se­lon l’éti­que­tage, la qua­li­té aus­si. Une vache de 13 ans ne va pas être ven­due au même prix qu’un jeune bo­vin ou un veau. »

Ce qui fait dire au pré­ve­nu : « non, je ne sa­vais pas qu’il fal­lait nom­mer un veau qui a 8 mois et un jour comme jeune bo­vin mais vous pou­vez re­gar­der les com­men­taires sur ma page Fa­ce­book, les gens sont contents de mes pro­duits. »

Son avo­cat évoque le droit à l’er­reur : « son but est d’ac­qué­rir un chep­tel de race Au­brac mais j’ai un gros doute sur le ca­rac­tère in­ten­tion­nel de mon client de trom­per les consom­ma­teurs. »

Re­con­nu cou­pable, Pas­cal a éco­pé d’une amende de 300 eu­ros avec sur­sis.

Le pré­ve­nu a éco­pé de 300 eu­ros avec sur­sis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.