Ca­nal la­té­ral, les fuites trai­tées

La Voix du Sancerrois - - Cher Nord / Val De Loire - FLORENT MAUPAS

Pa­ral­lè­le­ment au chô­mage des biefs qui a dé­bu­té ce mois-ci, une vague de tra­vaux est di­li­gen­tée par Voies Na­vi­gables de France (VNF) sur le ca­nal la­té­ral à la Loire. Qui en a be­soin.

◗ Suite au re­cen­se­ment des fuites entre Cuf­fy et Beau­lieu­sur­Loire réa­li­sé en dé­but d’an­née par les ser­vices de VNF, et à leur hié­rar­chi­sa­tion en fonc­tion de leur im­por­tance mais aus­si de l’en­vi­ron­ne­ment pré­sent (ha­bi­ta­tions, en­tre­prises, champs ou prés), le sec­teur entre les ponts du Gra­ve­reau et de Mé­né­tréau, à Boul­le­ret, a été « iden­ti­fié comme prio­ri­taire. Ici, nous avions plus de trente fuites », ex­plique Jean­Marc Git­ton, char­gé de mis­sions in­gé­nie­rie à l’UTI (Uni­té ter­ri­to­riale iti­né­raire) Val de Loire. Dont le siège se si­tue à Ne­vers.

236 tonnes d’acier

Afin de rendre étanche cette par­tie du bief (Les Houards ­ Le Pe­seau), a été ins­tal­lé un ri­deau de 1.022 m de pal­planches (1.460 plaques de 4 m x 0,70 m et 6 mm épais­seur), un to­tal de 236 tonnes d’acier. De­puis fin oc­ tobre, deux pel­le­teuses de l’en­tre­prise Bour­gogne Tra­vaux Pu­blic, re­te­nue dans le cadre d’un ap­pel d’offres, sont mo­bi­li­sées. L’une fiche la plaque, la deuxième as­sure le vi­bro­fon­çage.

Les go­dets sont aus­si al­lés cher­cher un peu du li­mon res­té dans le ca­nal et l’ont glis­sé entre les pal­planches et l’an­cien mur bé­ton da­tant des an­nées 1950­1960. Sur la crête, il a fal­lu ni­ve­ler la boue due aux dé­pla­ce­ments des en­gins et aux fortes pluies.

Par ailleurs, 600 m3 de ma­té­riaux d’ap­port vont re­char­ger la crête de digue et re­ca­ler ho­ri­zon­ta­le­ment le che­min de ha­lage. « Avec des phé­no­mènes de tas­se­ment, nous avions un dé­vers », re­prend JeanMarc Git­ton. « Le chan­tier de­vrait être ter­mi­né fin no­vembre pour un coût to­tal d’en­vi­ron 273.000 € ».

Sé­di­ments as­pi­rés

Un autre chan­tier a été me­né entre le 17 oc­tobre et le 15 no­vembre, à Beau­lieu (Loi­ret). Les ra­diers des ponts­c anaux de Maim­bray et de L’Étang ont été net­toyés par une puis­sante as­pi­ra­trice­ex­ca­va­trice, de­puis la rive. « Ain­si l’on n’a pas mis d’en­gin dans le lit ». Sou­ci en­vi­ron­ne­men­tal oblige.

L’al­lé­ge­ment est de taille : 160 m3 de sé­di­ments inertes dé­po­sés au fil des ans, com­po­sés es­sen­tiel­le­ment de sable de ri­vière et de vé­gé­ta­tion, ont été mis en dé­pôts con­for­mé­ment à la ré­gle­men­ta­tion.

C’est l’en­tre­prise Bes­set et Fils qui a réa­li­sé l’opé­ra­tion, d’un coût to­tal d’en­vi­ron 57.000 €.

(PHO­TO : VNF)

Un mur d’un ki­lo­mètre de pal­planches ins­tal­lé sur Boul­le­ret.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.