Avis fa­vo­rable pour le pro­jet

La Voix du Sancerrois - - La Une - HER­VÉ MAR­TIN

La com­mis­sion d’en­quête du pro­jet éo­lien St­Laurent et Saint­Quen­tin a ren­du un avis fa­vo­rable. Un re­cours se pré­pare.

La com­mis­sion d’en­quête du pro­jet éo­lien Saint-Laurent-l’Ab­baye et Saint-Quen­tin-sur-No­hain, a ren­du un avis fa­vo­rable, sans pré­ju­ger de la dé­ci­sion pré­fec­to­rale at­ten­due en fin d’an­née.

L’en­quête pu­blique s’est dé­rou­lée du 19 juin au 22 juillet, dans une ving­taine de com­munes si­tuées à proxi­mi­té des lieux d’im­plan­ta­tion. Les huit éo­liennes pour­raient en ef­fet « pous­ser » d’ici quelques an­nées, entre SaintLaurent­l’Ab­baye et Saint­Quen­tin­sur­No­hain. Le parc éo­lien au­rait une puis­sance no­mi­nale de 26.4 mé­ga­watts, pro­duite par des en­gins de 180 m de hau­teur… Le parc se­rait vi­sible d’une ving­taine de ki­lo­mètres, de­puis la Nièvre et le Cher, d’où la co­lère ex­pri­mée par les re­pré­sen­tants du San­cer­rois. Les élus et vi­gne­rons am­bi­tionnent un clas­se­ment par l’Unes­co du ter­ri­toire en­glo­bant le Val de Loire et le vi­gnoble, pour ren­for­cer la no­to­rié­té de cette zone vi­ni­cole et tou­ris­tique.

Sans vé­ri­table sur­prise, la com­mis­sion d’en­quête pu­blique rend un avis fa­vo­rable concer­nant la prise en compte de l’en­vi­ron­ne­ment (pré­ser­va­tion des in­té­rêts des ri­ve­rains et de la na­ture).

Cet avis vaut pour la de­mande d’au­to­ri­sa­tion d’ex­ploi­ter au titre des ins­tal­la­tions classées pour la pro­tec­tion de l’en­vi­ronne­ ment, la de­mande ul­té­rieure de per­mis de construire et la de­mande d’au­to­ri­sa­tion au titre du code de l’éner­gie.

L’as­so­cia­tion Les Ro­bins des Mâts, op­po­sée à ce pro­jet, en­tend faire ap­pel. Son pré­sident, Quen­tin Da­vid, de Saint­Mar­tin­sur­No­hain, in­dique : « On n’est pas sur­pris de ce ré­sul­tat. On va at­tendre l’ar­rê­té du pré­fet et après, on at­taque en jus­tice, au tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Di­jon. Le pré­fet est au cou­rant. Il sa­vait qu’on irait en jus­tice, par notre fait ou à la de­mande du pro­mo­teur Res. On com­mence à s’or­ga­ni­ser… » Et de consta­ter : « De plus en plus de pro­jets sortent dans la Nièvre… »

En San­cer­rois, on ne se fai­sait guère d’illu­sion non plus, du cô­té des por­teurs du pro­jet Unes­co : 95 % des com­mis­sions d’en­quête donnent un avis fa­vo­rable… Ni­co­las Jean, di­rec­teur de l’of­fice du tou­risme du Grand San­cer­rois, es­time : « Ce n’est pas le bon sens qui l’a em­ por­té, cette dé­ci­sion re­met en ques­tion la pé­ren­ni­té des pay­sages que l’on a en­vie de lé­guer aux gé­né­ra­tions fu­tures. » Un autre in­ter­lo­cu­teur constate, « il y a beau­coup d’er­reurs dans ce dos­sier » sans en dire plus pour le mo­ment.

Laurent Pa­biot, maire de San­cerre et pré­sident de la CdC : « On at­tend sur­tout la dé­ci­sion du pré­fet. Il y a quand même un vrai su­jet… Je ne suis pas sur­pris du ré­sul­tat suite aux réunions avec les com­mis­saires en­quê­teurs. On a po­sé un cer­tain nombre de ques­tions. Ils n’ont pas su nous ré­pondre… » L’élu es­time que l’on pour­rait évi­ter ce mode de ges­tion au coup par coup, en éla­bo­rant un sché­ma ré­gio­nal de l’éo­lien.

Ju­lien Bar­beau, vice­pré­sident de la CdC du PaysFort San­cer­rois Val de Loire, char­gé du dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique, pour­suit : « Les pro­mo­teurs d’éo­liennes es­saient d’ap­pâ­ter les com­munes en an­non­çant des re­tom­bées éco­no­miques. Mais on sait très bien que c’est de la poudre aux yeux. En San­cer­rois, on est fa­rou­che­ment op­po­sé à tout pro­jet éo­lien pour le ter­ri­toire. Je pense au la­bel Vi­gnobles et dé­cou­vertes, c’est dom­mage de voir que l’État au­to­rise alors que ni le Cher ni la Nièvre ne pré­sentent de vents suf­fi­sants pour des in­ves­tis­se­ments per­ti­nents. De­main, les ha­bi­tants vont s’en mordre les doigts ».

Forte mo­bi­li­sa­tion contre le pro­jet, de­vant la pré­fec­ture de Ne­vers, en juin der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.