La ville de Sancerre soigne son image

La Voix du Sancerrois - - La Une - JEAN-BAP­TISTE BO­TEL­LA

Ven­dre­di 15 sep­tembre à mi­di, treize équi­pages de voi­tures de pres­tige ont fait étape à Sancerre. L’oc­ca­sion de se res­tau­rer mais sur­tout de dé­cou­vrir le Cher Nord.

Les voi­tures ne sont pas pas­sées in­aper­çues. Ven­dre­di 15 sep­tembre, sur la place du Sou­ve­nir, treize voi­tures par­ti­ci­pant au Ral­lye La­dy Pres­tige Tour étaient po­sées le temps que les équipes, qua­si ex­clu­si­ve­ment fé­mi­nines, ne se res­taurent à l’au­berge Jo­seph Mel­lot. « C’est la deuxième édi­tion de ce ral­lye de ré­gu­la­ri­té », com­mente Ch­ris­tine Hal­liot, or­ga­ni­sa­trice.

Par­tis de Fon­tai­ne­bleau le ma­tin, les équi­pages ont par­ti­ci­pé à trois épreuves de ré­gu­la­ri­té le long du par­cours jus­qu’à ar­ri­ver à Sancerre pour se res­tau­rer le mi­di. « Le but de ce ral­lye est de rou­ler avec une belle voi­ture dans une belle ré­gion », re­prend l’or­ga­ni­sa­trice.

Si pour les voi­tures, les concur­rentes étaient ve­nues avec ce qu’il fal­lait (Porsche, Mi­ni ca­brio­let, MGT…), pour la belle ré­gion, le Cher Nord a of­fert tous ses charmes. « En ar­ri­vant sur Sancerre, on dé­couvre des su­perbes pay­sages. Et puis toutes ces vignes… C’est ma­gni­fique », s’en­thou­siasme Élisabeth, une concur­rente.

Même son de cloche pour Na­tha­lie, qui conduit une voi­ture dé­ca­po­table, « comme ça, on a le ciel au­des­sus de la tête et le pay­sage tout au­tour de nous. C’est vrai­ment jo­li au coup d’oeil ».

Em­bal­lées, les deux par­ ti­ci­pantes pro­mettent de re­ve­nir plus tard. « Cette fois comme tou­riste ».

Sur les coups de 14 heures, une à une, les voi­tures ont en­suite re­pris la route en di­rec­tion du cir­cuit de Ma­gny­Cours, près de Ne­vers, pour quelques tours avant de dé­gus­ter des vins de Sancerre.

Puis le len­de­main, les ral­lye­wo­men ont tra­ver­sé le parc du Mor­van, pour ar­ri­ver fi­na­le­ment au châ­teau de Sa­vi­gny­Les­Beaune. Une fin en beau­té pour ce Ral­lye La­dy Pres­tige Tour qui au­ra mar­qué les es­prits.

Les voi­tures de pres­tige ont pris la route sur les coups de 14 heures.

On quitte SAncerre avec le sou­rire aux lèvres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.