Des re­tom­bées po­si­tives

La Voix du Sancerrois - - La Une - FRÉ­DÉ­RIC DUMAILLET fre­de­ric.dumaillet@cen­tre­france.com (*) 0 étoile = vin réus­si ; 1 étoile : vin très réus­si ; 2 étoiles = vin re­mar­quable ; 3 étoiles = vin exceptionnel.

Sor­ti il y a quelques se­maines, le Guide Ha­chette des Vins 2018 met à l’hon­neur de nom­breux do­maines lo­caux. Zoom.

Guide Ha­chette des Vins, c’est une bible pour les oe­no­philes et autre gour­mets de la dive bou­teille. Du cô­té chez nous, on est plu­tôt bien ser­vi !

Pour un vi­gne­ron, il est tou­jours bien vu d’avoir son nom dans les saintes écri­tures, no­tam­ment celle du Guide Ha­chette des Vins, bible de moult ado­ra­teurs de Bac­chus. On y parle d’amour et d’eau fraîche, ou plu­tôt de vin, avec un lan­gage frui­té et ima­gé, genre « sur un fond de fraî­cheur ci­tron­née, le nez est do­mi­né par la mi­né­ra­li­té (pierre à fu­sil) dans la­quelle se fondent des nuances de feuille de cas­sis et de lierre. » Une prose hors du com­mun de pro, pour des ama­teurs tout aus­si pas­sion­nés.

Une ré­fé­rence, avec un to­po sur le do­maine et le pro­duc­teur, sur la bou­teille, les adresses, les prix et tout, et tout… de quoi « ache­ter sans se trom­per » dixit « Le Guide ».

Tous les ans, 40.000 vins sont dé­gus­tés à l’aveugle par un ju­ry de 1.500 ex­perts. C’est le der­nier mil­lé­sime mis en bou­teille qui est ana­ly­sé, les comp­ teurs sont donc re­mis à zéro chaque an­née. Les vi­ti­cul­teurs en­voient leurs échan­tillons, sans au­cun frais d’ins­crip­tion. Pas de nom, ni d’éti­quette sur la bou­teille, pour as­su­rer l’im­par­tia­li­té du ju­ge­ment.

Au fi­nal, 10.000 vins sont re­te­nus, no­tés de 0 à 3 étoiles (*). 500 coups de coeur sont éga­le­ment at­tri­bués aux cu­vées le plus re­mar­quables.

Une grande di­ver­si­té de vins à tous les prix, et pour tous les goûts. En ef­fet, toutes les ap­pel­la­tions d’ori­gine et vins de pays sont de la par­tie.

Sup­port pa­pier mais aus­si nu­mé­rique avec le site http://www.ha­chet­te­vins.com, qui pro­pose un ser­vice de vente en ligne, ex­clu­si­ve­ment ré­ser­vée aux 10.000 cu­vées an­nuelles. Ani­mée par la pla­te­forme Plug­wine, l’offre ecom­merce re­cense ac­tuel­le­ment 600 ré­fé­rences pour 400 pro­prié­tés.

Du cô­té de chez nous, les vi­gnobles du Cen­treLoire ont de plus en plus la cote. À San­cerre, le Guide Ha­chette 2018 men­ tionne 77 pro­duc­teurs avec 114 vins, contre 72 pro­duc­teurs et 100 vins en 2017. Bin­go éga­le­ment pour le pouilly­fu­mé qui ca­ra­cole avec 50 pro­duc­teurs contre 38 et 75 vins au lieu de 48.

Les avan­tages d’être dans le guide

Quel avan­tage pour le vi­gne­ron d’être dans le guide ? Pour Xa­vier Pou­pat, pro­duc­teur de co­teau du Gien­nois, deux étoiles avec son Ri­votte 2015, « Ce­la per­met une grande vi­si­bi­li­té du do­maine pour les par­ti­cu­liers et les pro­fes­sion­nels. Et c’est tou­jours une sa­tis­fac­tion per­son­nelle d’être ans la bible. »

Le do­maine Jean Pa­biot et fils a été éga­le­ment étoi­lé cette an­née avec son blanc 2015 Pres­tige des Fines Caillottes. « Fi­gu­rer dans le Guide Ha­chette nous amène de la clien­tèle. Des ama­teurs de vin de pas­sage dans le sec­teur, qui tombent sur notre nom, et nous rendent vi­site pour goû­ter nos vins », ex­plique Mme Pa­biot.

Le do­maine Bailly­Re­ver­ dy a une nou­velle fois été pri­mé avec son blanc 2015

Point d’orgue. « C’est tou­jours un plus d’être dans le guide, car il y a des par­ti­cu­liers qui y sont par­ti­cu­liè­re­ment at­ta­chés. C’est in­té­res­sant éga­le­ment d’y fi­gu­rer de fa­çon ré­gu­lière car ce­la conforte la no­to­rié­té au fil des édi­tions. Le guide est éga­le­ment une ré­fé­rence ob­jec­tive avec des pro­fes­sion­nels qui dé­gustent à l’aveugle et pour nous, vi­gne­rons, c’est un bon point d’ap­pui pour sa­voir si notre pro­duit vaut l e coup », confie Au­ré­lien Bailly.

Der­nière chose, des vins de re­nom peuvent être ab­sents du livre. Les pro­duc­teurs de ces vins ne les ont pas pré­sen­tés aux sé­lec­tions, soit ces vins n’ont pas été re­te­nus par les dé­gus­ta­teurs. Donc ce n’est pas parce que l’on est ab­sent du guide que le vin n’est pas bon.

10.000 vins sont re­te­nus, no­tés de 0 à trois étoiles

Le Guide Ha­chette, une bible pour les oe­no­philes ! (PHO­TO : LE BER­RY RÉ­PU­BLI­CAIN)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.