Pour­quoi dé­cro­cher l’Unes­co ?

La Voix du Sancerrois - - L'info De La Semaine -

Mais au fait, quels avan­tages ti­re­raient le San­cer­reois d’un clas­se­ment à l’Unes­co ? Le pre­mier est for­cé­ment éco­no­mique. « Quand les pay­sages sont pré­ser­vés, ils sont plus pré­cieux. Et ils le se­ront d’au­tant plus pré­cieux avec le la­bel Unes­co. Ain­si, ils at­ti­re­ront un plus grand nombre de tou­ristes », as­sure Pas­cal Fon­ta­nille pré­sident du co­mi­té san­cer­rois pa­tri­moine mon­dial.

Et qui dit plus de fré­quen­ta­tion, dit plus d’op­por­tu­ni­tés de tra­vail pour ceux qui vivent dans le San­cer­rois. « Par exemple Bor­deaux a mul­ti­plié par trois sa fré­quen­ta­tion tou­ris­tique en dix ans de­puis son clas­se­ment, en pas­sant de 300.000 vi­si­teurs à un mil­lion », chiffre­t­il.

Ce la­bel Unes­co per­met­trait éga­le­ment de faire re­ connaître ce pa­tri­moine ex­cep­tion­nel au plus grand monde mais aus­si de « faire prendre conscience de ce que l’on a. L’Unes­co, c’est se don­ner les moyens d’être plus at­ti­rants, d’avoir une image de marque plus forte et de conti­nuer à dé­ve­lop­per le ter­ri­toire de fa­çon res­pec­tueuse », com­plète le pré­sident.

(PHO­TO : S. PA­RA)

Le la­bel Unes­co per­met­trait d’aug­men­ter la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique de 30 % sur le ter­ri­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.