Moins de bles­sés, plus com­pé­ti­tifs

La Voix du Sancerrois - - Sports - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR OVALIEN DU CA­NAL

À l’oc­ca­sion de la cin­quième jour­née du cham­pion­nat du Centre, le Rug­by San­cer­rois, in­vain­cu, re­çoit, di­manche, au stade du Ca­nal, No­gentle-Ro­trou (deux vic­toires, deux dé­faites).

Les joueurs du HautBer­ry ont bien l’in­ten­tion d’en­chaî­ner les matches et les suc­cès. L’ef­fec­tif a des res­sources et des joueurs ca­pables de te­nir la ba­raque, tel le bu­teur Da­mien Per­rot. « Il a ac­quis de l’ex­pé­rience et de la ma­tu­ri­té dans la ges­tion d’un match », ex­plique l’en­traî­neur Gre­go­ry Bi­dabe.

Qui pour­suit : « Que ce soit au poste d’ou­vreur comme à Joué où il a très bien gé­ré les temps faibles et les sor­ties de camp ain­si qu’il a sys­té­ma­ti­que­ment sanc­tion­né les fautes ad­verses par sa réus­site sur les pé­na­li­tés, ou à l’ar­rière où il est plus à l’aise sur le champ pro­fond et bé­né­fi­cie d’une meilleure vi­sion sur les pla­ce­ments ad­verses, on peut as­su­rer qu’il est très pré­cieux. »

Pro­fes­sion­nel­le­ment bien ac­ca­pa­ré, il fait tou­te­fois les ef­forts né­ces­saires pour s’en­traî­ner et ta­per in­di­vi­duel­le­ment avant chaque séance. Gar­çon calme et gen­til, il fait l’una­ni­mi­té à San­cerre.

Quatre matches, quatre vic­toires, comme beau­coup de San­cer­rois, tu n’avais sans doute pas ima­gi­né un meilleur scé­na­rio de dé­but de cham­pion­nat ?

Bien sûr que non ! Et sur­tout avec trois dé­pla­ce­ments à la clé. Mais on a tra­vaillé en con­sé­quence de­puis le mois de juillet. Phy­si­que­ment, on est plus fort. On a moins de bles­sés que l’an pas­sé, ce qui nous per­met d’être plus com­pé­ti­tifs.

C’est ta deuxième sai­son à San­cerre. Cette an­née, il y a la vi­tesse et l’ef­fi­ca­ci­té au ni­veau des lignes ar­rière. Qu’en penses-tu et ce­la trans­cende le col­lec­tif, non ?

Ef­fec­ti­ve­ment, on l’a vu contre Ven­dôme. Quand les condi­tions le per­mettent, on prend du plai­sir à écar­ter les bal­lons et avec un pack conqué­rant, c’est plus fa­cile pour lan­cer le jeu.

Per­son­nel­le­ment tu as un taux de réus­site éle­vé par rap­port à la sai­son pas­sée. As-tu des ex­pli­ca­tions ?

Par rap­port à l’an der­nier, je suis aux en­traî­ne­ments avant les autres et je tra­vaille mon jeu au pied. Je suis for­cé­ment mieux pré­pa­ré et j’aborde les matchs plus se­rei­ne­ment. Pour l’ins­tant ça paye et j’en suis ra­vi pour l’équipe.

Da­mien Per­rot, au­teur de 70 points en quatre matches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.