Le Val de Loire af­fiche son dy­na­misme

La Voix du Sancerrois - - Dossier - MÉ­LA­NIE PRADALIÉ me­la­nie.pra­da­lie@cen­tre­france.com

Glo­ba­le­ment, le dé­par­te­ment du Cher a per­du des ha­bi­tants entre 2010 et 2015. Qu’en est-il dans le dé­tail des com­munes ? Zoom sur la po­pu­la­tion des an­ciens can­tons de San­cerre, Vailly-sur-Sauldre et Léré.

Entre 2010 et 2015, le constat est as­sez clair, la po­pu­la­tion du Cher a di­mi­nué de 0.1 %, soit 2.265 ha­bi­tants.

Si cer­taines com­munes comme Ban­nay, Vinon ou Su­ry­près­Léré connaissent de fortes aug­men­ta­tions de po­pu­la­tions entre 2010 et 2015 – à rai­son d’une aug­men­ta­tion de près de 18 % pour Ban­nay, 16 % pour Vinon, et de 23 % pour Su­ry­près­Léré – cer­taines autres com­munes, elles, se vident. No­tam­ment, les an­ciens chefs­lieux de can­ton que sont San­cerre, Léré ou en­core Vailly­sur­Sauldre.

La plus grosse baisse est comp­ta­bi­li­sée à Vailly­surSauldre, qui perd 117 ha­bi­tants en cinq an­nées. Ce­la re­pré­sente une di­mi­nu­tion de 14,81 % de la po­pu­la­tion mu­ni­ci­pale. « Je di­rai que Vailly a l’in­ convé­nient de ses avan­tages, dé­clare Gilles­Hen­ri Dou­cet, maire de Vailly­sur­Sauldre. Nous avons des com­merces de qua­li­té et en nombre, et sur­tout une offre mé­di­cale im­por­tante. Ce qui tend à at­ti­rer une po­pu­la­tion d’un cer­ tain âge et donc vieillis­sante. »

Du cô­té du Pi­ton, l’Insee en­re­gistre une perte de 182 per­sonnes, soit une baisse d’en­vi­ron 11,33 %.

En­fin, Léré, l’autre an­cien chef­lieu de can­ton, est le moins im­pac­té avec une perte de 5,05 % de ré­si­dents, pas­sant ain­si d’une po­pu­la­tion to­tale de 1.189 per­sonnes en 2010 à 1.129 en 2015.

Une ana­lyse plus ap­pro­fon­die des chiffres per­met de ré­vé­ler un cer­tain dy­na­misme du cô­té de l’an­ cienne com­mu­nau­té de com­munes du Haut­Ber­ry Val de Loire. En de­hors de Ban­nay et Su­ry­près­Léré, Sainte­Gemme­en­Sancerrois, Bel­le­ville­sur­Loire et Boul­le­ret enregistrent elles aus­si une hausse de po­pu­la­tion. À Boul­le­ret, si l’aug­men­ta­tion de po­pu­la­tion reste né­gli­geable entre 2010 et 2015 (27 ha­bi­tants sup­plé­men­taires, donc une hausse de 1,99 % de sa po­pu­la­tion mu­ni­ci­pale), elle té­moigne d’une cer­taine ten­dance qui va à l’en­contre de la baisse glo­bale no­tée dans le dé­par­te­ment. « C’est vrai qu’au­jourd’hui les chiffres sont po­si­tifs, on est sa­tis­fait de voir cette évo­lu­tion de la po­pu­la­tion, de voir que des per­sonnes ar­rivent, que des mai­sons se construisent, dé­taille Jean­Louis Billaut, maire de la com­mune. La proxi­mi­té de Cosne, de la cen­trale qui crée des em­plois, at­tirent, et les gens viennent s’ins­tal­ler à Boul­le­ret car il y a des ser­vices, des com­merces, des as­so­cia­tions ».

Une dy­na­mique qui de­vrait s’in­ten­si­fier au fil des re­cen­se­ments puisque la ré­cente inau­gu­ra­tion du quar­tier des Vieilles­Vignes de­vrait en­core boos­ter les chiffres, tout comme un jo­li pic de na­ta­li­té des der­nières an­nées, « 22 nais­sances en 2017 », sou­ligne l’élu.

(PHO­TO : ARCHIVES)

Boul­le­ret comme plu­sieurs autres com­munes de l’an­cien Val de Loire note une cer­taine dy­na­mique au ni­veau des chiffres de sa po­pu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.