Le co­mi­té des fêtes en som­meil

Per­sonne ne veut re­prendre le poste de pré­sident. La po­pu­la­tion di­gny­çoise n’est pas motivée. Et la fête de la Tri­ni­té est com­pro­mise.

L'Action Républicaine - - Senonches Et Son Pays -

Le pré­sident du co­mi­té des fêtes de Di­gny, Fré­dé­ric Es­nault, a dé­mis­sion­né pour rai­sons per­son­nelles. Suite à cette dé­ci­sion, une as­sem­blée gé­né­rale a été or­ga­ni­sée à la salle des as­so­cia­tions. Une ving­taine de per­sonnes y as­sis­taient. La tré­so­rière Au­ré­lie Ger­mond a pré­sen­té le bi­lan fi­nan­cier positif.

Le pré­sident a de­man­dé si dans l’as­sis­tance pré­sente si quel­qu’un était in­té­res­sé pour re­prendre son poste. Il est im­por­tant de no­ter, que le co­mi­té des fêtes était consti­tué de vingt membres. Que trois per­sonnes se re­tirent. Dix-sept per­sonnes sont en­core en place. Il manque juste un pré­sident. Au bout d’un cer­tain temps, il a été dé­ci­dé de mettre l’as­so­cia­tion en som­meil. La fête de la Tri­ni­té qui de­vait avoir lieu les 26 et 27 mai n’au­ra pas lieu.

Amer et dé­çu

Fré­dé­ric Es­nault est « amer et très dé­çu ». La com­mune a 954 ha­bi­tants. Il ne com­prend pas que « seule­ment 20 per­sonnes as­sistent à l’as­sem­blée gé­né­rale et que per­sonne ne veuille s’in­ves­tir dans l’as­so­cia­tion pour or­ga­ni­ser des ma­ni­fes­ta­tions ».

Il res­sent « un dés­in­té­rêt de la po­pu­la­tion ». Si une per­sonne éprou­vait l’en­vie de s’in­ves­tir dans le poste de pré­sident, il suf­fit de contac­ter Ch­ris­telle Lo­rin à la mai­rie de la com­mune.

Sans pré­sident, le co­mi­té des fêtes est en som­meil.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.