Un po­li­ti­cien a pas­sé deux se­maines dans la peau d’un mi­grant po­lo­nais

L'actu - - MONDE -

Dans son pays, il est dé­pu­té. Pour­tant, du­rant deux se­maines, Ar­tur Debs­ki a vé­cu à Londres avec peu d’ar­gent en poche, dor­mant sur un ma­te­las po­sé au sol chez des com­pa­triotes ren­con­trés sur Fa­ce­book. Comme un mi­grant. Il a vou­lu com­prendre pour­quoi des di­zaines de mil­liers de Po­lo­nais quittent chaque an­née leur pays pour al­ler vivre au Royaume-Uni. Par l’in­ter­mé­diaire de Po­lo­nais vi­vant à Londres, il a réus­si à trou­ver du tra­vail. Deux jours sur un chan­tier de construc­tion, puis quatre dans une en­tre­prise où il tra­dui­sait des do­cu­ments. « Ici, il y a moins de res­tric­tions. Le sys­tème fa­vo­rise la créa­tion de ri­chesses », a consta­té le dé­pu­té.

1er ca­hier (1/2) - Sa­me­di 26 avril 2014

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.