Du plas­tique dans l’eau du ro­bi­net

Une en­quête montre la pré­sence de mi­cro­par­ti­cules dans l’eau cou­rante de plu­sieurs pays.

L'actu - - ÉVÉNEMENT - J. V.

Le mé­dia d’in­ves­ti­ga­tion Orb Me­dia a me­né l’en­quête : il a fait ana­ly­ser 159 échan­tillons d’eau du ro­bi­net, pré­le­vés dans plus de 10 pays du monde (ÉtatsU­nis, Royaume-Uni, Inde, Ou­gan­da, Li­ban, Équa­teur…). Ré­sul­tat : plus de quatre échan­tillons sur cinq conte­naient du plas­tique en très pe­tites quan­ti­tés, pré­sent sous forme de mi­cro­fibres in­vi­sibles. Aux États-Unis, 94 % des échan­tillons sont pol­lués, contre un taux de 72 % en moyenne en Eu­rope.

Vê­te­ments syn­thé­tiques

Se­lon cer­tains scien­ti­fiques, cette pol­lu­tion est due en par­tie au re­jet de dé­chets plas­tiques dans l’en­vi­ron­ne­ment (ri­vières, fleuves, océans…), mais sur­tout à la pré­sence de plas­tique dans les ob­jets du quo­ti­dien. Les mi­cro­fibres et pous­sières de plas­tique dé­tec­tées pro­viennent par exemple des vê­te­ments syn­thé­tiques (en acry­lique, en po­ly­es­ter…), des frot­te­ments des pneus de voi­tures, des pein­tures et des mo­quettes, de cer­tains pro­duits cos­mé­tiques, etc. Les cher­cheurs ne savent pas en­core quel est l’im­pact réel de ces mi­cro­fibres sur la san­té. Ils ont dé­jà dé­cou­vert qu’elles pou­vaient trans­por­ter des bac­té­ries, mais aus­si qu’elles étaient as­sez fines pour tra­ver­ser la pa­roi des in­tes­tins et pas­ser dans le sang.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.