DU NEUF À LA REN­TRÉE

L'Automobile - - Jeunes Conducteurs - /// PROPOS RECUEILLIS PAR F. LEMAUR

PRÉ­VEN­TION DES RISQUES

Dur de sen­si­bi­li­ser les jeunes aux risques rou­tiers… Le stage dé­crit ci- contre est as­su­jet­ti à une en­vie per­son­nelle ou une pro­po­si­tion de l’as­su­reur. Em­ma­nuel Re­nard, di­rec­teur de l’édu­ca­tion et de l’in­for­ma­tion de la Pré­ven­tion rou­tière, se fé­li­cite de la mise en place, à la ren­trée, d’un nou­veau mo­dule de for­ma­tion obli­ga­toire pour les classes de se­conde.

L’Au­to­mo­bile : Quel re­gard por­tez-vous sur la sen­si­bi­li­sa­tion aux risques rou­tiers chez les jeunes ?

Em­ma­nuel Re­nard : Notre plus grand pro­blème, c’est la com­mu­ni­ca­tion. C’est notre faute si cer­tains jeunes sont in­cons­cients. Nous de­vons les res­pon­sa­bi­li­ser, pour qu’ils aient conscience que prendre le vo­lant a une grande in­fluence sur leur en­vi­ron­ne­ment. Contrai­re­ment à ce que dit la loi, on n’est pas conduc­teur parce qu’on a ob­te­nu le per­mis ! Nous ne de­vons pas at­tendre que nos jeunes soient sur la route pour qu’ils adoptent les bonnes pra­tiques.

Quand faut-il agir pour être plus ef­fi­cace ?

Concer­nant la for­ma­tion au per­mis B, l’amé­lio­rer si­gni­fie­rait aug­men­ter son coût, dé­jà très éle­vé. Une for­ma­tion com­plé­men­taire est une ex­cel­lente chose, mais re­lève d’une ini­tia­tive per­son­nelle. L’es­sen­tiel du tra­vail doit se faire avant. Rien n’est fait après l’ob­ten­tion de l’ASSR au col­lège ! Or, c’est là que com­mence l’ap­pren­tis­sage de la route et de ses risques.

Quelles sont vos ac­tions ?

En plus de nos cam­pagnes dé­jà exis­tantes, nous pro­po­sons un nou­veau mo­dule obli­ga­toire pour tous les élèves de se­conde, qui en­tre­ra en vi­gueur en sep­tembre pro­chain. Cette for­ma­tion gra­tuite, dis­pen­sée par les en­sei­gnants, se­ra di­vi­sée en trois heures. Après un quiz, les élèves se met­tront dans la peau d’en­quê­teurs pour ana­ly­ser l’ac­ci­dent d’un jeune conduc­teur et iden­ti­fier ce qui au­rait per­mis de l’évi­ter. Le reste se­ra consa­cré à l’étude de cam­pagnes de sen­si­bi­li­sa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.