Ci­troën C-Aircross

L'Automobile - - Sommaire - texte a. le­gendre – por­traits c. gas­co

CAP­TUR ET 2008, VOI­CI UN NOU­VEAU CA­MA­RADE DE JEU. AU­JOURD’HUI ÉTUDE DE STYLE, DE­MAIN REBAPTISÉ C3 AIRCROSS, LE C-AIRCROSS COMPTE BIEN RA­VIR DES CLIENTS À SES CONCUR­RENTS FRAN­ÇAIS… MAIS AUS­SI AUX JEEP RE­NE­GADE, FIAT 500X ET AUTRES MI­NI COUN­TRY­MAN, EN JOUANT COMME EUX LA CARTE DU PE­TIT SUV AU LOOK CRA­QUANT.

Dans la bande des­si­née, nul n’ar­rive à la che­ville d’an­dré Fran­quin pour donner une âme à une voi­ture. Sou­ve­nez-vous de la Fiat 509 de Gas­ton la­gaffe, tan­tôt bon­dis­sante, tan­tôt ex­té­nuée, tou­jours si vi­vante. on se prend à éprou­ver la même sym­pa­thie pour cette at­ta­chante tra­pa­nelle que pour la mouette rieuse ou le chat dingue ! Dé­cou­vrant les pre­mières es­quisses de l’étude C-aircross, c’est au fa­meux des­si­na­teur belge que je pense spon­ta­né­ment. Ce pe­tit SuV, co­lo­ré et jo­vial, au­rait eu toute sa place dans ses planches… Sa caisse re­haus­sée, ses barres de toit et ses épau­le­ment car­rés, sur­mon­tant les larges roues des 18 pouces, ren­forcent son cô­té ba­rou­deur ex­tra­ver­ti. Ce pe­tit crossover Ci­troën est pres­sé d’en dé­coudre avec le Cap­tur ou en­core le Jeep Re­ne­gade, autre in­ter­pré­ta­tion lu­dique et mus­clée du pe­tit SuV. il n’est pas le seul : toute l’équipe du de­si­gn, réunie pour les beaux yeux de “L’A.M.”, est aus­si im­pa­tiente. le C3 Pi­cas­so, que le C-aircross rem­pla­ce­ra cet été, au­ra fait son temps ! Fré­dé­ric Du­ver­nier, pa­tron du style des concept cars de Ci­troën, mais qui se “contente” ici du rôle de res­pon­sable de la sil­houette du C-aircross, fait d’abord dé­fi­ler ses sources d’ins­pi­ra­tion ini­tiales sur le grand écran du stu­dio se­cret, où les cro­quis ini­tiaux nous sont ré­vé­lés. ici, pas de bande des­si­née, mais pêle-mêle, on re­trouve des ran­gées de ma­ne­ki-ne­ko (sta­tuette porte-bon­heur ja­po­naise, re­pré­sen­tant un chat qui lève la patte), un sty­lo quatre- cou­leurs, un ré­ac­teur cré­ne­lé de boeing 787 Dream­li­ner, un fau­teuil boule en tri­cot d’où dé­passent deux pieds en chaus­settes…

Ma­té­riaux ra­fraî­chis­sants

Ne soyez pas sur­pris : pour ti­tiller son ima­gi­na­tion, un de­si­gner au­to­mo­bile hume tous azi­muts ! “Toutes ces pho­tos in­carnent le confort, le co­coo­ning, le non conven­tion­nel, s’amuse Fré­dé­ric Du­ver­nier. Pour des­si­ner ce pe­tit SUV de 4,15 m de long, nous avons vou­lu sor­tir d’un monde de­ve­nu très co­di­fié. Et puis on sou­haite que nos voi­tures puissent être re­con­nais­sables au pre­mier re­gard. Le tout en af­fi­chant à la fois la joie et un ca­rac­tère dé­ca­lé, avec un cô­té mul­ti­fonc­tion.” le fait est qu’avec son nez râ­blé et court, son re­gard à double étage et ses air­bump qui, ini­tia­le­ment

“On sou­haite que nos voi­tures af­fichent à la fois la joie et un ca­rac­tère dé­ca­lé, avec un cô­té mul­ti­fonc­tion” FRÉ­DÉ­RIC DU­VER­NIER, DE­SI­GN EX­TÉ­RIEUR

conçus pour consti­tuer des pro­tec­tions la­té­rales sur la nou­velle C3 et le C4 Cac­tus, glissent ici vers le bas de caisse, le C-aircross montre de nom­breux points com­muns avec ses deux aî­nés. Jean-ar­thur ma­de­laine-ad­ve­nier, res­pon­sable du de­si­gn in­té­rieur des Che­vrons, a éga­le­ment conser­vé un in­té­rieur en phase avec les concept cars pré­cé­dents (Aircross et CX­pe­rience, voir “L’A.M.”

nos 828 et 845). Pour ac­cé­der à ce gros jou­jou bleu pé­trole, deux portes an­ta­go­nistes, qui dis­pa­raî­tront évi­dem­ment sur la ver­sion de sé­rie. “L’am­biance re­prend les mêmes thèmes, mê­lant im­pres­sion de confort et sim­pli­fi­ca­tion de l’in­ter­face homme-ma­chine. Par exemple, l’ins­tru­men­ta­tion clas­sique dis­pa­raît au pro­fit d’un af­fi­chage tête haute.” Sauf qu’ici, l’at­mo­sphère est plus dé­ten­due, avec des mul­tiples touches co­rail fluo qui ré­veille­raient le conduc­teur le plus en­dor­mi. Ca­ro­line d’Hal­li­vil­lée, de­si­gner Cou­leurs et ma­tières, a choi­si des ma­té­riaux ra­fraî­chis­sants, loin du pla­cage en érable ou de l’ha­billage car­bone : “Pour les sièges et la planche de bord, j’ai sé­lec­tion­né un Al­can­ta­ra gris clair, gau­fré ou poin­çon­né, et ailleurs, sur les contre­portes ou le cô­té des sièges, de la maille 3D.” Sous l’écran cen­tral tac­tile, fixe mais me­su­rant tout de même 12 pouces et dont l’af­fi­chage peut se di­vi­ser en deux (en 1/3-2/3 ou vice-ver­sa), se cachent deux fins ti­roirs mu­nis de sangles, dont l’un taillé sur me­sure pour ac­cueillir une ta­blette. À la cein­ture de caisse pa­ral­lèle au sol, l’ha­bi­tacle ré­pond par des lignes ho­ri­zon­tales. Cé­line ma­net­ta, elle aus­si de­si­gner in­té­rieur, sou­ligne : “Le long re­pose- ob­jet, que nous avons sur­nom­mé ‘plu­mier’, ap­porte de la lar­geur à la planche de bord. C’est aus­si un moyen de va­lo­ri­ser les ran­ge­ments, en les ré­in­ven­tant de ma­nière as­tu­cieuse et lu­dique.” Des pi­cots fa­çon C4 Cac­tus em­pêchent les ob­jets po­sés sur ce plu­mier de s’en­vo­ler. autres ca­chettes à bi­dules, les ti­roirs zip­pés s’ou­vrant sur le cô­té des as­sises et des dos­siers : ma­lin ! Dom­mage, le C3 aircross de sé­rie s’en pas­se­ra. on es­père en

re­vanche que les sièges, dans les­quels on a dé­jà en­vie de se glis­ser, gar­de­ront leurs formes re­bon­dies, tout en of­frant plus de main­tien la­té­ral que sur la C3 (voir p. 90). un sac à main, lui, trou­ve­ra ai­sé­ment sa place sous la large console cen­trale flot­tante, en toute dis­cré­tion.

Mo­tri­ci­té aug­men­tée

Pen­dant ce temps, un smart­phone peut re­char­ger ses bat­te­ries sur la pe­tite plate-forme à in­duc­tion, juste au- des­sus. la console se pro­lon­geant au- de­là des sièges avant, les pas­sa­gers ar­rière bé­né­fi­cient éga­le­ment d’un em­pla­ce­ment pour po­ser leur té­lé­phone. en re­vanche, ici, pas de re­charge, mais la pos­si­bi­li­té d’uti­li­ser l’ap­pli­ca­tion Share with you qui, grâce à la borne Wi­fi em­bar­quée, per­met de par­ta­ger sa mu­sique, ses pho­tos… avec les autres pas­sa­gers. en­fin, sous les larges ac­cou­doirs sus­pen­dus, de gé­né­reux bacs peuvent ac­cueillir bou­teilles d’eau, plans et autres bri­coles en­com­brantes. “Notre mis

sion, c’était d’illus­trer le vo­lume of­fert à l’in­té­rieur, ter­mine Pierre authier, res­pon­sable style du pro­gramme C-aircross Concept (ou CG17 en

in­terne, pour Concept de Ge­nève). Pour ob­te­nir ce cô­té ca­bine-bulle, nous avons donc épu­ré, sim­pli­fié… tout en en­voyant aus­si un mes­sage sym­bo­li­sant le confort et

la tech­nique pré­sents à bord de ce mo­dèle.” Dans la vraie vie, sa­chez que le pro­gramme Ci­troën ad­van­ced Com­fort, qui a été ini­tié sur la nou­velle C3 – elle est, en ef­fet, la pe­tite la plus confor­table du mo­ment –, ar­ri­ve­ra sur le pe­tit aircross. mais pour le cô­té SuV s’aven­tu­rant hors des sen­tiers bat­tus, il fau­dra vous conten­ter de la mo­tri­ci­té amé­lio­rée (grâce à un an­ti­pa­ti­nage évo­lué et une monte pneu­ma­tique tous temps) du sys­tème Grip Con­trol, em­prun­té au 2008. la gamme de mo­teurs du C3 aircross dé­fi­ni­tif est éga­le­ment cal­quée sur celle du cou­sin Peu­geot : le trois- cy­lindres 1.2 Pu­retech, dans ses va­riantes at­mo­sphé­riques (82 ch) et tur­bo (110 ch, avec boîte ma­nuelle à cinq rap­ports ou au­to­ma­tique à six rap­ports, ou 130 ch avec boîte ma­nuelle à six rap­ports. en die­sel, vous re­trou­ve­rez le 1.6 “HDi” dans ses dé­cli­nai­sons de 99 et 120 ch. une offre que l’opel Cross­land X, dé­ri­vé du Ci­troën

(lire ci- contre), re­pren­dra.

Fré­dé­ric Du­ver­nier, qui di­rige le style des concept cars de Ci­troën, est un ha­bi­tué de “L’A.M.”. Avant le C-Aircross, il nous avait dé­jà dé­cryp­té l’Aircross ou la Cx­pe­rience.

Le C-Aircross me­sure 4,15 m de long, 1,74 m de large et 1,63 m de haut. Des di­men­sions dont le mo­dèle dé­fi­ni­tif ne s’éloi­gne­ra guère. En re­vanche, pas ques­tion pour lui de portes an­ta­go­nistes ! Les jantes car­rées à coins ar­ron­dis re­prennent le thème des mo­dèles des phares et des Air­bump.

Ca­ro­line d’Hal­li­vil­lée ex­plique ses choix de cou­leurs et de ma­tières pour le C-Aircross.

Les des­sins géo­mé­triques cou­rant sur les pas­sages de roues et les bas de caisse sont ré­ser­vés au concept.

Pour Pierre Authier, res­pon­sable du style du C-Aircross, ce mo­dèle sym­bo­lise à la fois sim­pli­ci­té, tech­nique et confort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.