L’HEURE DU BREAK

L'Automobile - - Éditorial - Mon­dial de Pa­ris 2018, du 4 au 14 oc­tobre 2018.

Comme un fait ex­près, alors que L’Au­to­mo­bile Ma­ga­zine vous pro­pose un so­lide dos­sier break (p. ) , voi­là que Peu­geot fi­gure son fu­tur avec... un shoo­ting brake ( p. ) . Une sil­houette “pa­tri­moine” ( Ri­vie­ra, Elixir...) d’au­tant moins ano­dine qu’elle tente de faire pas­ser la pi­lule de la conduite au­to­nome aux fé­rus de ba­gnoles. Et, in­ver­se­ment, conver­tir à la chose au­to­mo­bile le pu­blic de la grand-messe eu­ro­péenne des smart de­vices de Bar­ce­lone. L’Ins­tinct Concept vient ain­si de faire ses dé­buts au der­nier World Mo­bile Con­gress ( WMC), qui a at­ti­ré un peu plus de 100 000 per­sonnes. Soit tout juste dix fois moins que le vieux Salon de Pa­ris, qui se­ra pour­tant ré­duit à dix jours en 2018*. Ga­geons que les tech­no­philes du WMC au­ront gou­té à cette Lionne ul­tra- connec­tée, même si c’est un té­lé­phone des plus ar­rié­rés qui y fit le buzz. En ef­fet, l’an­tique No­kia 3310, mo­bile le plus ven­du de l’his­toire, y a été res­sus­ci­té pour ré­pondre à la nou­velle vague des dumb­phones, ces por­tables dits “cré­tins” parce qu’ils ne ne savent “que” té­lé­pho­ner ou, au mieux, prendre quelque photos. Un peu comme si un construc­teur au­to­mo­bile re­lan­çait une ber­li­nette juste pour le plai­sir de conduire… Mais re­ve­nons à nos Wa­gons (Sta­tion, Sport, Po­wer… au choix). Eux ne se perdent pas en di­gres­sion, tel que le dé­montrent les nom­breux bancs d’es­sais et autres matchs sous pro­to­cole ISO que nous leur consa­crons. Ba­siques ou so­phis­ti­qués, vo­lu­miques ou es­thé­tiques, ils pré­sentent un prag­ma­tisme qui convainc au mo­ment de pas­ser com­mande, et qui res­te­ra un atout au jour de la re­vente. Leur ef­fi­cience se confirme, en ef­fet, au fil des ki­lo­mètres (consom­ma­tions mieux maî­tri­sées, pneus ou as­su­rance moins chers...), ga­ran­tis­sant des coûts d’usage in­fé­rieurs à leurs ri­vaux mo­no­spaces ou SUV. Il est vrai que les breaks sont des ber­lines que l’on a cher­ché à rendre plus utiles dès les an­nées , entre autres chez Rolls-Royce. En face, on trouve, his­to­ri­que­ment, des uti­li­taires ( Van, x ...) qui ont été ber­li­ni­sés. Vous l’avez com­pris : comme com­pa­gnons des fa­milles, “L’A.M.” aime à conseiller des Es­tate, Com­bi, Tourer, Tou­ring et autres Va­riant. En­fin, quand un SUV fa­mi­lial nous cloue le bec, c’est qu’il a chi­pé le meilleur du mo­no­space, ex- chou­chou des grandes sma­las. Vous le re­con­naî­trez fa­ci­le­ment, il a un lion sur la ca­landre, sept places utiles (p. ) et, bien sûr, un pro­fil de mé­ga­break…

Genre éprou­vé, le break trouve un écho in­at­ten­du dans l’étude Ins­tinct, la plus fu­tu­riste des Peu­geot

Sté­phane Meu­nier RÉ­DAC­TEUR EN CHEF

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.