PEU­GEOT 5008

1.6 BLUEHDI 120 GT LINE 36 750 €

L'Automobile - - Nos Essais -

Sur la console à por­tée de main, les touches “pia­no” d’ac­cès aux prin­ci­paux me­nus (na­vi­ga­tion, au­dio, clim’, té­lé­phone, etc.) sur­plombent les bou­tons de fonc­tions es­sen­tielles (re­cy­clage d’air, dé­gi­vrage, ver­rouillage/dé­ver­rouillage des portes…). Seul bé­mol concer­nant l’er­go­no­mie: en fonc­tion de sa po­si­tion de conduite, il faut plus ou moins bais­ser le vo­lant pour ne pas mas­quer cer­taines in­for­ma­tions. Au fi­nal, l’am­biance haut de gamme donne en­vie de s’ac­ca­pa­rer l’es­pace, même si, ici et là, quelques dé­fauts d’as­sem­blage (au­tour des aé­ra­teurs cen­traux no­tam­ment) montrent que la fi­ni­tion peut en­core pro­gres­ser.

Su­per­fi­cie élar­gie par­tout

Evi­dem­ment, tout l’in­té­rêt du 5008 ré­side dans l’amé­na­ge­ment de sa par­tie ar­rière, fi­dèle à l’agen­ce­ment mo­no­space de la pre­mière gé­né­ra­tion. Il l’a même peau­fi­né, en s’al­lon­geant de 11 cm. Dé­jà, le nou­veau ve­nu pro­fite d’une su­per­fi­cie élar­gie un peu par­tout, ce qui se tra­duit par da­van­tage d’ai­sance au- des­sus de la tête aux 2e et 3e rangs et plus de place au ni­veau des ge­noux pour les pas­sa­gers de la 2e ran­gée. C’est d’ailleurs à cet en­droit que l’on voyage le mieux, grâce à trois sièges de même lar­geur, cou­lis­sants sur 15 cm, et dont les dos­siers sont ré­glables en in­cli­nai­son. Un bel atout, tant pour se re­po­ser que pour évi­ter de heur­ter les épaules du voi­sin. À l’in­verse, les oc­cu­pants des 6e et 7e places sont un peu plus

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.