SANS FILTRE

Z750, Z800 ET MAIN­TE­NANT Z900: C’EST L’ES­CA­LADE CHEZ KA­WA AVEC CETTE IN­ÉDITE VER­SION DU ROAD­STER SPOR­TIF ! PLUS LÉ­GÈRE ET MUS­CLÉE, LA “Z” AU LOOK MAN­GA ES­PÈRE RE­NOUER AVEC LE SUC­CÈS DANS UNE CA­TÉ­GO­RIE PAR­TI­CU­LIÈ­RE­MENT DIS­PU­TÉE.

L'Automobile - - Quel Deux-Roues Choisir? -

La Ka­wa­sa­ki Z s’est long­temps af­fi­chée en tête des ventes des road­sters. Puis les autres marques se sont ré­veillées, tou­jours plus af­fu­tées, à l’image de la Ya­ma­ha MT-09 et son mé­chant 3- cy­lindres dé­bor­dant de ca­rac­tère qui ca­ra­colent dé­sor­mais au som­met de la ca­té­go­rie. Alors Ka­wa­sa­ki ré­agit. La “Z” est de retour pour 2017 dans une ver­sion 900 bo­dy-buil­dée, à la fois plus puis­sante mais aus­si plus lé­gère. “Moins de gras, da­van­tage de muscle” : voi­là le mes­sage que tente de faire pas­ser la Z900 après sa pré­pa­ra­tion ri­gou­reuse en salle de sport. Le mo­dèle a dû trans­pi­rer gé­né­reu­se­ment sur les ta­pis rou­lants et autres ma­chines de tor­ture pour perdre jus­qu’à 21 kg par rap­port à la pré­cé­dente ver­sion 800, no­tam­ment en adop­tant un cadre en tubes d’acier. C’est as­su­ré­ment moins noble qu’un châs­sis en alu­mi­nium, mais le ra­tio sim­pli­ci­té- ef­fi­ca­ci­té-poids semble ici l’em­por­ter, sans ou­blier un coût de pro­duc­tion

LA KA­WA­SA­KI Z900 SE PASSE D’AS­SIS­TANCES ÉLEC­TRO­NIQUES POUR OF­FRIR DES SEN­SA­TIONS BRUTES. UN CA­RAC­TÈRE VI­RIL AS­SU­MÉ

in­fé­rieur. Ka­wa­sa­ki fonc­tionne ain­si à contre- cou­rant pour es­pé­rer si­gner le tube de l’an­née ! Il en est de même cô­té élec­tro­nique, où ses concur­rentes ri­va­lisent d’as­sis­tances au pi­lo­tage et autres modes mo­teurs pa­ra­mé­trables. La Z900 se contente d’un frei­nage ABS – dé­sor­mais obli­ga­toire sur les mo­tos – et d’une bonne vieille poi­gnée de gaz à câble. Sim­pli­ci­té- ef­fi­ca­ci­té, en­core une fois, sans ou­blier les sen­sa­tions brutes, sans filtre tech­no­lo­gique. Si la pré­cé­dente Z800 man­quait un peu de coffre, la 900 bombe le torse avec ces 142 cm3 sup­plé­men­taires, 12 ch de plus et son couple en hausse. Sans être le road­ster le plus lé­ger du seg­ment (la Ya­ma­ha MT-09 fait lar­ge­ment mieux avec 193 kg), l’équi­libre est bien là, les sen­sa­tions mo­teur éga­le­ment, avec une so­no­ri­té en­voû­tante du 4- cy­lindres très agréable aux oreilles édu­quées. Fi­ni, le mo­teur un peu creux à mi-ré­gime, la Z900 a de l’ex­plo­si­vi­té et l’ex­prime gé­né­reu­se­ment. D’ailleurs, sans contrôle de trac­tion, les glisses de l’ar­rière ne sont pas rares... Ce ca­rac­tère vi­ril vou­lu par ses concep­teurs n’em­pêche pas de rou­ler plus sa­ge­ment, en pro­fi­tant alors de la sou­plesse du mo­teur et au be­soin de ses re­prises gé­né­reuses, le tout sou­te­nu par un châs­sis ri­gou­reux, im­pé­rial dans les grandes courbes. Cette “Z” reste pour­tant ce que l’on peut ap­pe­ler une “mo­to de cos­taud”, im­po­sante, exu­bé­rante avec son 4- cy­lindres en­tiè­re­ment ex­po­sé au re­gard, pro­vo­cante avec son al­lure de vais­seau man­ga. Une vraie Ka­wa, quoi ! /// B. T.

De nom­breuses in­for­ma­tions dans un vo­lume ré­duit, ce­la ne fa­ci­lite pas la lec­ture.

Le cadre en tubes d’acier sur­prend sur la Z900. La te­nue de route s’avère ir­ré­pro­chable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.