Bonne conduite

L'Automobile - - Nos Essais -

Avez-vous re­mar­qué com­bien la so­no­ri­té du mo­teur d’une voi­ture condi­tionne l’at­ti­tude de son conduc­teur ? Don­nez-moi un mé­lo­dieux 6- cy­lindres ou un exu­bé­rant V8, et mon be­soin de ti­tiller l’ac­cé­lé­ra­teur de­vient ir­ré­pres­sible… Pour­tant, au vo­lant de cette 530e iPerformance 100 % élec­trique qui dé­vore l’as­phalte dans un si­lence de ca­thé­drale, ma seule en­vie est de rou­ler à la coule, en pro­fi­tant du confort des sièges fa­çon fau­teuils club et de la sus­pen­sion pi­lo­tée (1 350 €). Certes, les condi­tions cli­ma­tiques ne sont pas idéales pour bous­cu­ler cette Sé­rie 5 – un sur­pre­nant épi­sode nei­geux prin­ta­nier nous contraint même à rou­ler en pneus “hi­ver”. Mais le tem­pé­ra­ment de cette BMW nous in­cite, de toute fa­çon, à rou­ler cal­me­ment et, s’il faut dé­pas­ser, il suf­fi­ra d’écra­ser l’ac­cé­lé­ra­teur pour que les mo­teurs 4 cy­lindres es­sence et élec­trique fonc­tionnent de concert, quel que soit le mode de conduite choi­si. Au pro­gramme : 252 ch, 420 Nm de couple et des re­lances de spor­tive, sans cette sen­sa­tion de mo­teur mou­li­nant dans le vide que donne une Toyo­ta Prius hy­bride avec sa trans­mis­sion à va­ria­tion conti­nue. Dans la BMW, le mo­teur élec­trique est lo­gé dans la clas­sique

À L’HEURE OÙ LE DIE­SEL PERD LA COTE, L’HY­BRIDE RE­CHAR­GEABLE PA­RAÎT DE PLUS EN PLUS PER­TI­NENT. DÉ­MONS­TRA­TION AVEC CETTE COÛ­TEUSE 530E, RAF­FI­NÉE ET TRÈS AGRÉABLE À CONDUIRE ZEN, MAL­GRÉ L’AP­PEL­LA­TION “iPERFORMANCE” QUI VOU­DRAIT LA FAIRE PAS­SER POUR UNE SPOR­TIVE.

boîte au­to­ma­tique à 8 vi­tesses, ce qui rend la conduite beau­coup plus na­tu­relle. La bat­te­rie Li­thium-ion de 9,2 kWh, si­tuée sous la ban­quette ar­rière, au­to­rise une tren­taine de ki­lo­mètres sans émis­sion lo­cale (ce qui est loin de la cin­quan­taine pro­mise).

Deux fa­çons de re­char­ger

En ville, une fois le mo­teur es­sence mis “en veille”, c’est un plai­sir d’évo­luer en dou­ceur, qua­si­ment sans bruit. Les 95 ch “wat­tés” sont as­sez gaillards pour s’aven­tu­rer sur la route mais, pas­sé 90 km/h, les re­lances sont fai­blardes. Au point qu’at­teindre les 140 km/h pro­mis en vi­tesse de pointe élec­trique sur l’au­to­route re­quiert une sa­crée dose de pa­tience… De toute fa­çon, à ce rythme, la bat­te­rie se vide en quelques ki­lo­mètres. Pour la re­char­ger, il existe deux so­lu­tions : for­cer le mode Bat­te­ry Con­trol his­toire de ré­cu­pé­rer de l’au­to­no­mie élec­trique à l’abord d’une ci­té, ou bran­cher la voi­ture sur une borne de re­charge (en moins de trois heures via la Wall­box, d’après BMW). L’an pro­chain, le ba­va­rois pro­po­se­ra, en op­tion, le char­ge­ment sans contact, par in­duc­tion – une idée sé­dui­sante, même s’il fau­dra po­si­tion­ner très pré­ci­sé­ment l’avant de la voi­ture au- des­sus du char­geur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.