CHAN­GE­MENT DE RE­GISTRE

RE­MISE À JOUR, LA FIESTA 2017 A BIEN L’IN­TEN­TION DE RÉ­CU­PÉ­RER SA DEUXIÈME PLACE AU HIT-PARADE DES PE­TITES EN EU­ROPE, ENTRE LA CLIO ET LA PO­LO. MIEUX FINIE ET SU­PER ÉQUI­PÉE, LA CI­TA­DINE FORD VEUT TITILLER LES RÉ­FÉ­RENCES, ENTRE AUTRES DANS CETTE VA­RIANTE VI

L'Automobile - - Nouveautés - TEXTE F. LEMAUR - PHO­TOS D. FONTENAT

Mal­gré ses qua­rante ans de car­rière, la Fiesta n’a droit à au­cun des pri­vi­lèges de l’âge. Au ni­veau eu­ro­péen, la pe­tite Ford n’est plus la dau­phine de la Golf au pal­ma­rès des best-sel­lers, ré­sul­tats à l’ap­pui. Avec uni­tés écou­lées, elle ne se hisse qu’au qua­trième rang et laisse re­pas­ser de­vant elle ses prin­ci­pales ad­ver­saires, les Re­nault Clio ( e, à ex.) et VW Po­lo ( e, à ex.). En France, la doyenne de la gamme Ford a du mal à exis­ter face au duo Re­nault Clio - Peu­geot : la Lionne a frô­lé les li­vrai­sons ( e) l’an pas­sé quand la Fiesta, elle, n’a convain­cu que ache­teurs. Pas de quoi, ce­pen­dant, dé­cou­ra­ger le construc­teur amé­ri­cain, qui re­voit presque en­tiè­re­ment sa ci­ta­dine pour . Bien qu’elle par­tage la même plate-forme que son aî­née, la Fiesta sep­tième du nom a pris cm et at­teind dé­sor­mais les , m. Une crois­sance d’au­tant plus per­cep­tible que son pré­cé­dent ga­ba­rit se rap­pro­chait plu­tôt de ce­lui de son ad­ver­saire du jour ( , m). Face à la , la Fiesta pa­raît main­te­nant plus tra­pue. Un ef­fet ac­cen­tué par des roues de pouces (op­tion à , pouces d’ori­gine), dont cette Vi­gnale est équi­pé. À ce dé­tail près, la Peu­geot n’a pas à rou­gir, sur­tout dans cette fi­ni­tion GT Line. Bien qu’elle ap­proche les six ans – elle a été pré­sen­tée en no­vembre et re­sty­lée en fé­vrier –, la fran­çaise n’a pas pris une ride. Au pre­mier coup d’oeil, di cile de sa­voir la­quelle est la plus âgée… Même constat à l’in­té­rieur, où la Lionne conti­nue de faire jouer son pe­tit vo­lant en po­si­tion basse, sur­mon­té par l’ins­tru­men­ta­tion de bord. Cette pré­sen­ta­tion ori­gi­nale peut tou­te­fois per­tur­ber la po­si­tion de conduite des plus grands.

Une Fiesta raf­fi­née

Le cock­pit de la Ford est au­tre­ment plus clas­sique, avec un ta­bleau de bord très li­sible à tra­vers le vo­lant. Plus conve­nu, un tel agen­ce­ment de­meure ce­pen­dant une ré­vo­lu­tion pour cette Fiesta “ ”. Fi­ni la console ver­ti­cale tru ée de bou­tons : elle est dé­sor­mais ho­ri­zon­tale et do­mi­née par un écran tac­tile, ici de pouces ( , pouces d’ori­gine). Ce der­nier s’avère d’ailleurs mieux pla­cé, plus grand, ré­ac­tif et in­tui­tif que ce­lui de sa ri­vale. Seuls de trop nom­breux bou­tons sur le vo­lant nuisent en­core à une er­go­no­mie en­fin à la page. Mais c’est dans cette fi­ni­tion Vi­gnale que la Fiesta creuse véritablement l’écart. Dans cette

coû­teuse dé­cli­nai­son, elle o re, de sé­rie, une planche de bord en­tiè­re­ment re­cou­verte de cuir sur­pi­qué. La Ford est la seule à pro­po­ser ce ra ne­ment chez les ci­ta­dines… De plus, les touches ha­billées d’alu­mi­nium çà et là ain­si que les in­serts de cou­leurs égayent l’en­semble, quand la Peu­geot se contente d’élé­ments noirs mats ou la­qués.

Prix hup­pés

Point com­mun sur ces deux ver­sions haut de gamme : la sel­le­rie mixte tis­su- cuir de sé­rie. Pour ce face-à-face, la Ford s’est pa­rée (en op­tion) d’un cuir com­plet au mo­tif rap­pe­lant ce­lui de la ca­landre. Ain­si ap­prê­tée, elle prend le large face à la et peut s’at­ta­quer aux ré­fé­rences du seg­ment, les VW Po­lo et Au­di A . Sur la réa­li­sa­tion en re­vanche, im­pos­sible de se pro­non­cer car notre mo­dèle de pré­sé­rie souf­frait de quelques ajus­te­ments per­fec­tibles. À l’ar­rière, les pas­sa­gers sont à leur aise. Dans les deux mo­dèles, la ban­quette est fixe, mais celle de la Fiesta est as­su­ré­ment la plus ac­cueillante pour mon , m. mal­gré un em­pat­te­ment plus long de cm ( , m, contre , m pour la Ford), la Peu­geot s’in­cline sur ce ter­rain. En re­vanche, as­sis droit, ma tête touche le pa­villon de la Ford. Re­gret­table, quand on sait que la est plus basse de cm et que plu­sieurs cen­ti­mètres me sé­parent en­core de son toit. Cô­té co re, l’amé­ri­caine peut comp­ter sur sa grande taille et son double plan­cher pour o rir une conte­nance pro­met­teuse (pas en­core com­mu­ni­quée). Plus ha­bi­table, plus cos­sue et plus er­go­no­mique qu’avant, la pe­tite Ford compte éga­le­ment sur un équi­pe­ment four­ni pour titiller la concur­rence. Son prix d’ap­pel est fixé à en fi­ni­tion Es­sen­tial, équi­pée du . EcoBoost . C’est certes plus que les ré­cla­més par une . Pu­reTech Ac­cess, mais cette der­nière, pour ce prix, n’o re que le ré­gu­la­teur de vi­tesse, quand sa ri­vale pro­pose d’o ce la cli­ma­ti­sa­tion, le Blue­tooth ou en­core l’aide au main­tien dans la file et au dé­mar­rage en côte. La co­quette Vi­gnale tient en­core se­cret le dé­tail de ses prix et équi­pe­ments, mais seuls les mo­teurs les plus puis­sants o cie­ront sous le ca­pot : en es­sence, le . EcoBoost dé­cli­né en , et ch et, en die­sel, le seul . tur­bo de ch. Comp­tez aux alen­tours de avec le pre­mier des -cy­lindres es­sence, et en­vi­ron avec le . TDCi. Un ta­rif plu­tôt éle­vé, mais la ne fait pas mieux dans cette ver­sion . Pu­reTech GT Line, qui ne s’échange pas à moins de pour un équi­pe­ment moins com­plet. Reste à dé­cou­vrir cette Fiesta sur la route. Construite sur le même châs­sis que son aî­née, la Ford de­vrait aus­si en conser­ver les qua­li­tés rou­tières et a - cher, au bout du compte, une belle ho­mo­gé­néi­té. Voi­là les fu­tures VW Po­lo et Au­di A ( ) pré­ve­nues… ///

FORD FIESTA Dès 13 950 €

Chan­ge­ment ra­di­cal dans l’ha­bi­tacle de la Fiesta 2017, qui ren­voie aux ou­bliettes la console cen­trale hé­ris­sée de bou­tons d’avant. L’écran tac­tile est bien pla­cé et ré­ac­tif.

Le nou­veau ta­bleau de bord re­gorge d’in­for­ma­tions, mais sa ma­ni­pu­la­tion par les touches du vo­lant n’est pas in­tui­tive.

La Vi­gnale pos­sède une sel­le­rie en cuir-tis­su de sé­rie. Le cuir com­plet reste une op­tion.

Pla­cé plus loin du conduc­teur, l’écran mul­ti­mé­dia de la 208 est plus fas­ti­dieux à uti­li­ser faute de touches rac­cour­cis. La ban­quette de la 208 offre moins d’es­pace aux jambes que celle de la Fiesta.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.