Le gen­til géant

L'Automobile - - Dossier SUV - GAËL BRIANCEAU

TAILLÉ POUR L’AVEN­TURE, CE COLOSSE DE PRÈS DE 5 MÈTRES, QUI PEUT AC­CUEILLIR JUS­QU’À SEPT PER­SONNES, EST AUS­SI À L’AISE POUR CRAPAHUTER QUE POUR TRAC­TER UN VAN CHAR­GÉ DE CHE­VAUX. SES 240 CH DIE­SEL NE SONT ALORS PAS DE TROP.

Le coude droit en­fon­cé dans le large ac­cou­doir, c’est avec in­dif­fé­rence que l’on as­siste au bal­let des puces à rou­lette s’agi­tant dans le grand pare-brise… Iso­lé du monde ex­té­rieur par la dou­ceur des com­mandes et des sus­pen­sions (pneu­ma­tiques, ici, à 1 620 €) du Dis­co, on ne peut qu’avoir envie d’une conduite zen pour pro­fi­ter de l’ex­cep­tion­nelle so­no Me­ri­dian à 14 haut-par­leurs (prix se­lon fi­ni­tion). À dé­faut d’être mé­lo­dieux, le 4-cy­lindres die­sel maî­trise vi­bra­tions et vo­ca­lises. Ses 500 Nm ne font pas forte im­pres­sion, mais suf­fisent à as­su­rer des dé­pas­se­ments sûrs à ce pa­que­bot de 4,97 m, qui avoue 2 395 kg sur la bas­cule. Du coup, l’agi­li­té n’est pas son fort. En cas d’ur­gence, il pré­sente une sta­bi­li­té ras­su­rante, mais en vi­rage, son poids le tire inexo­ra­ble­ment vers l’ex­té­rieur, d’au­tant qu’il re­pose sur des pneus mixte pas spé­cia­le­ment adhé­rents (voir le frei­nage !). La boîte de vi­tesse peine à s’adap­ter au rythme de­man­dé et la di­rec­tion, à force de dor­lo­ter le conduc­teur, l’isole trop de la route. Bref, ce Dis­co s’ap­pré­cie sur­tout pour la quié­tude qui règne à bord. L’ex­cel­lente in­so­no­ri­sa­tion (67 dBA à 130 km/h), se double d’une belle fil­tra­tion des in­éga­li­tés, les roues de 20 pouces se si­gna­lant seule­ment par des tré­pi­da­tions sur les grosses sai­gnées. Au be­soin, cette au­then­tique Land Ro­ver sort des sen­tiers bat­tus avec ef­fi­ca­ci­té grâce à une garde au sol et des aides élec­tro­niques hors norme (voir “L’A.M.” n° 852). D’autre part, cette nou­velle gé­né­ra­tion, qui ne fait pas par­tie de la fa­mille Range Ro­ver, s’ins­pire lar­ge­ment du roi des tout­ter­rain avec son amé­na­ge­ment in­té­rieur. Der­rière le des­sin clas­sique de la planche de bord, le Dis­co af­firme une belle qua­li­té de réa­li­sa­tion et les as­pects pra­tiques d’une fa­mi­liale 7-places au goût du jour. Les deux sièges d’ap­point sont en op­tion (1 630 €), mais ce ta­rif in­clut la ma­ni­pu­la­tion élec­trique des cinq sièges ar­rière, que l’on peut abais­ser ou re­le­ver à vo­lon­té. Sur­tout, le 3e rang ac­cueille, une fois n’est pas cou­tume, des adultes de grande taille dans de bonnes condi­tions. Bien sûr, à sept à bord, le coffre n’est pas bien grand (100 dm³). En re­vanche, avec cinq oc­cu­pants, la soute est ac­cueillante (440 dm³). En­fin, cette fa­mi­liale ta­len­tueuse qui s’af­fiche dès 56 430 € s’avère, mal­gré son die­sel der­nier cri, pé­na­li­sé par un ma­lus de 4 253 €. ///

Le soin ap­por­té à cette planche de bord est évident, même si l’écran du GPS est po­si­tion­né un peu bas.

As­sis au troi­sième rang, des adultes trouvent as­sez de place pour voya­ger di­gne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.