Le style en plus

FIAT 500X 1.6 Mul­tiJet DCT Dès 24 590 €

L'Automobile - - Dossier SUV - GAËL BRIANCEAU

Avec son regard jo­vial, ses courbes en­ga­geantes et ses feux ar­rière ver­ti­caux, la “X” joue ha­bi­le­ment de sa pa­ren­té avec la 500. Y com­pris à l’in­té­rieur, où la planche de bord est, comme celle de sa pe­tite soeur, sou­li­gnée d’un ban­deau de cou­leur ton car­ros­se­rie. L’ita­lienne peut se tar­guer de pro­po­ser des ma­té­riaux plus soi­gnés qu’ha­bi­tuel­le­ment dans la ca­té­go­rie, et des ran­ge­ments plu­tôt gé­né­reux. En re­vanche, elle fait moins d’ef­forts cô­té ha­bi­ta­bi­li­té et vo­lume de coffre, pas meilleurs que ceux d’une Re­nault Cap­tur, pour­tant 13 cm plus courte (4,12 m contre 4,25 m). Dans cette 500X, hor­mis une double boîte à gants, il n’y a pas beau­coup d’as­pects pra­tiques à se mettre sous la dent. Ce­la n’em­pêche pas le SUV trans­al­pin d’être agréable à vivre dans cette va­riante die­sel équi­pée de la boîte au­to­ma­tique DCT à double em­brayage. Une trans­mis­sion qui, outre quelques hé­si­ta­tions en ville, se montre tou­jours douce et s’adapte cor­rec­te­ment au re­lief, à dé­faut de s’ac­cor­der aus­si bien au style de conduite. En outre, elle se­conde bien le 1.6 Mul­tiJet de 120 ch, très à l’aise pour dé­pla­cer cette lourde 500X (1 491 kg). Vi­vant, mais moyen­ne­ment sobre (6,4 l/100 km en moyenne), le 4-cy­lindres Fiat gronde tou­te­fois trop au ra­len­ti et à l’ac­cé­lé­ra­tion pour se faire ou­blier. Le confort se voit éga­le­ment per­tur­bé par l’amor­tis­se­ment tré­pi­dant du train ar­rière et des sièges éton­nam­ment fermes pour une la­tine. Ce pe­tit SUV n’en ap­pa­raît pas moins agréable et ras­su­rant à conduire, même si sa di­rec­tion exa­gé­ré­ment as­sis­tée isole un peu trop de la route pour mettre to­ta­le­ment en confiance. Comme quoi elle ne manque pas d’atouts cette sym­pa­thique ita­lienne, à dé­faut d’être bra­dée : pas moins de 24 590 €. ///

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.