JOHN­NY, YAN­NICK, HEN­RI, CES HÉ­ROS D’HIER

L'Automobile - - Sport - /// FRAN­CIS MONSENERGUE

À L’OC­CA­SION DE LA 85E ÉDI­TION DES 24 HEURES DU MANS, FRAN­CIS MONSENERGUE, NOTRE DOC­TEUR ÈS SPORT AU­TO­MO­BILE, RE­VIENT SUR DEUX AN­NÉES “HIS­TO­RIQUES” , VÉ­CUES SUR LE TER­RAIN, ET OÙ LES MARQUES JA­PO­NAISES ÉTAIENT DÉ­JÀ EN PRE­MIÈRE LIGNE.

Le juin , h . Pe­tit à pe­tit, les bruits de mo­teurs s’ame­nuisent. Re­grets, la fête se ter­mine ; sou­la­ge­ment, le hur­le­ment stri­dent du mo­teur à pis­ton ro­ta­tif de la Maz­da n° dé­chi­rant les tym­pans à chaque pas­sage va ces­ser. Cris de joie, en re­vanche, sur le po­dium, où pi­lotes et res­pon­sables de la marque d’Hi­ro­shi­ma n’en re­viennent pas de ce pied de nez à leurs deux com­pa­triotes, les géants Nis­san et Toyo­ta, qui se rê­vaient tant, l’un et l’autre, en pre­mier ja­po­nais à conqué­rir Le Mans. Manque hé­las à l’ap­pel le va­leu­reux John­ny Her­bert. Après trois heures de pi­lo­tage non-stop, l’An­glais est tom­bé en syn­cope au sor­tir du cock­pit bouillant de sa Maz­da B (pho­to ci- des­sus). Pen­dant les hymnes, déshy­dra­té, il ré­cu­père à l’in­fir­me­rie. Le pro­to­cole est bien in­juste avec les hé­ros...

Et trois jeunes es­poirs...

Cette vic­toire in­at­ten­due est d’au­tant plus re­ten­tis­sante que res­tent au ta­pis Jaguar, cham­pion sor­tant, Peu­geot, dé­bu­tant, et sur­tout Sau­ber-Mer­cedes, fa­vo­ri. Si la voi­ture de pointe n’a pas te­nu, celles des “ga­mins”, trois jeunes es­poirs du sport au­to­mo­bile al­le­mand, dont un cer­tain Mi­chael Schu­ma­cher, a sau­vé l’hon­neur. Huit ans plus tard, le juin , am­biance lourde avant le dé­part. Après une en­vo­lée in­quié­tante lors des es­sais, la Mer­cedes de Mark Web­ber a de nou­veau joué les filles de l’air au warm up du sa­me­di ma­tin à la bosse des Hu­nau­dières. Après consul­ta­tion des pi­lotes, la di­rec­tion de la marque, ar­ri­vée d’ur­gence de Stutt­gart, dé­cide mal­gré tout de par­ti­ci­per. Mau­vais choix, l’énorme pro­blème aé­ro­dy­na­mique de la CLR n’a pas été ré­so­lu. En dé­but de soi­rée, si­lence de plomb sur le cir­cuit quand, si­dé­ré, le pu­blic dé­couvre sur les écrans géants le dé­col­lage hal­lu­ci­nant et ter­ri­fiant de la Mer­cedes de Pe­ter Dum­breck. Pi­lote et com­mis­saires de piste sont mi­ra­cu­leu­se­ment sains et saufs. L’Étoile se re­tire, mais Toyo­ta sombre et Nis­san coule, alors que le néo­phyte, Au­di, s’en sort bien. Fiable et ra­pide, BMW triomphe avec Yan­nick Dal­mas, vic­to­rieux pour la qua­trième fois, comme Hen­ri Pes­ca­ro­lo. À ans, ce der­nier ter­mine de ses et der

e es nières Heures. Un re­cord et un hom­mage de la foule una­nime au hé­ros au casque vert.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.