PEIN­TURE À DES­SEIN

L'Automobile - - Portrait - ALEXAN­DRA LE­GENDRE

Au­to­di­dacte. Per­sé­vé­rante. Dé­lu­rée. La mo­des­tie de Cé­line Manetta risque d’en prendre un coup lors­qu’elle li­ra ces lignes. Se­nior de­si­gner chez Ci­troën, après être pas­sée chez Mer­cedes, Peu­geot et DS, la jeune femme a ima­gi­né nombre d’in­té­rieurs sur des études de style ou des mo­dèles de pro­duc­tion. Sans ja­mais oc­cu­per le de­vant de la scène… Du coup, c’est sous son nom d’ar­tiste que nous al­lons en es­quis­ser le por­trait. Car Gio – Cé­line a choi­si les trois pre­mières lettres du pré­nom de son ma­ri, Giovanni, pour si­gner ses toiles – oc­cupe ses loisirs en pei­gnant, prin­ci­pa­le­ment des au­to­mo­biles et des avions an­ciens. “Je des­sine de­puis que je suis toute pe­tite, mais je n’ai pas étu­dié le de­si­gn au­to­mo­bile. Au dé­but de ma car­rière, c’est au cu­lot que, mes cro­quis sous le bras, j’ai sol­li­ci­té Jean-Pierre Ploué [au­jourd’hui grand pa­tron du style du groupe PSA, NDLR] chez Re­nault, pour dé­cro­cher un pre­mier stage. Idem, quelques an­nées plus tard, j’ai fait quinze heures d’avion et j’ai dé­bar­qué au centre de de­si­gn avan­cé Mer­cedes qu’Oli­vier Bou­lay di­ri­geait alors au Ja­pon, sans ren­dez-vous, pour qu’il m’em­bauche”. À chaque fois, le ta­lent et l’au­dace de Gio sé­duisent. Une li­ber­té d’es­prit que l’on re­trouve dans ses huiles sur toile. “L’hy­per­réa­lisme ne me plaît pas, ex­plique- t- elle. J’ad­mire le tra­vail de ceux qui le font, mais je ne re­cherche pas à re­pro­duire fi­dè­le­ment les plus pe­tits dé­tails. J’aime ap­por­ter une émo­tion, une at­mo­sphère. Je pro­pose ma propre in­ter­pré­ta­tion de l’ob­jet que je peins. Aux uni­vers sta­tiques, je pré­fère le mou­ve­ment. Et même si dans cer­tains de mes ta­bleaux, les voi­tures sont à l’ar­rêt, je veux qu’on ait l’im­pres­sion qu’elles vont dé­mar­rer”.

DÉ­BUT 2017. L’ÉQUIPE DU STYLE DE CI­TROËN NOUS DÉ­VOILE, EN AVANT­PRE­MIÈRE, L’ÉTUDE C-AIR­CROSS DE GE­NÈVE

PAR­MI NOS IN­TER­LO­CU­TEURS, CÉ­LINE MANETTA, DE­SI­GNER IN­TÉ­RIEUR SE RÉ­VÈLE AUS­SI EX­PERTE AVEC AVEC DE BONS VIEUX PIN­CEAUX, POUR FI­GU­RER VOI­TURES ET AVIONS D’AN­TAN…

Pé­riode bleue

Et lors­qu’on re­garde les es­quisses que Cé­line a réa­li­sées chez Ci­troën, comme pour l’in­té­rieur du concept C-Air­cross ci-contre, on re­trouve les cou­leurs et la patte de Gio. “Dans mes toiles, je ne mets rien de ce que je fais au tra­vail. En re­vanche, cet e et « brush » ob­te­nu grâce à la pein­ture à l’huile, je peux le re­pro­duire sur écran, avec un lo­gi­ciel et ma pa­lette gra­phique : c’est donc un peu ma si­gna­ture et Alexandre Mal­val, le di­rec­teur du style chez Ci­troën, m’en­cou­rage à conser­ver et en­tre­te­nir cette sin­gu­la­ri­té”. Si vous ai­mez le bleu Bu­gat­ti, le rouge Fer­ra­ri, ou les gris nuan­cés des ta­bleaux de Gio, sa­chez que vous pou­vez les dé­cou­vrir toute l’an­née à la Ga­le­rie Vi­tesse, à Pa­ris*. Ou sur son site (http://gio­ma­net­ta.fr). Entre autres, si vous vou­lez im­mor­ta­li­ser votre voi­ture de col­lec­tion sur toile… ///

*Gio à la Ga­le­rie Vi­tesse, 48 rue de Berri, 75008 Pa­ris

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.