EN­CORE un PRO­BLÈME DE poids

L'Automobile - - En Bref -

Je suis un fi­dèle lec­teur de votre ma­ga­zine de­puis 1994, j’étais alors un ado fan de voi­tures. Au­jourd’hui pro­fes­seur de phy­sique- chi­mie qui aime tou­jours l’au­to­mo­bile, je m’étonne d’une er­reur que je re­trouve dans vos pages. Simple abus de lan­gage pour cer­tains, ce­la est pour moi une “faute” que je dois sanc­tion­ner lorsque je cor­rige les co­pies de mes élèves. Vous par­lez dans vos ar­ticles de poids d’un vé­hi­cule alors qu’il s’agit en réa­li­té de la masse, qui s’ex­prime en ki­lo­grammes. Le poids, lui, s’ex­prime en New­ton (et c’est une force). Tout le monde n’est pas phy­si­cien… fa­brice cler­get, par mail

Vous le dites vous-même, l’uti­li­sa­tion du sub­stan­tif poids en lieu et place de masse est un abus de lan­gage. D’ailleurs, les dic­tion­naires, du Pe­tit Ro­bert au La­rousse, font du pre­mier un sy­no­nyme du se­cond, en lan­gage cou­rant. Alors par­don­nez que notre ma­ga­zine ne soit pas une co­pie d’élève de phy­si­que­chi­mie… nous au­rons un poids en moins sur la conscience !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.