Faire la part belle à la bio­di­ver­si­té

La LPO a évo­qué la créa­tion d’un hô­pi­tal de la faune sau­vage

Le Berry Républicain - - Bourges Vivre Sa Ville - Pra­tique.

Forte de 250 adhé­rents dans le Cher, la Ligue de pro­tec­tion des oi­seaux en­vi­sage de créer un hô­pi­tal de la faune sau­vage, du cô­té de Né­rondes.

La Ligue de pro­tec­tion des oi­seaux (LPO) a réuni, hier, au Mou­lin de la Voi­selle, ses adhé­rents et pro­prié­taires de re­fuges. L’as­so­cia­tion a, aus­si, ac­cueilli l’as­so­cia­tion Cap bio­di­ver­si­té France pour dé­tailler le pro­jet du fu­tur hô­pi­tal de la faune sau­vage qui de­vrait voir le jour, à court terme, près de Né­rondes.

Dans le Cher, la LPO en­re­gistre 250 adhé­rents. L’as­so­cia­tion est très im­pli­quée sur le ter­rain, anime de nom­breuses sor­ties or­ni­tho­lo­giques, par­ti­cipe au comp­tage des chi­ro­ptères et des sé­ro­tines en par­ti­cu­lier, et lutte contre le dé­clin des oi­seaux.

Les chiffres sont, en ef­ fet, alar­mants. En quinze ans, leur po­pu­la­tion a chu­té de 30 %. Les causes ? Le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique, les pes­ti­cides, le dé­mem­bre­ment et la dis­pa­ri­tion des haies, des in­sectes… L’édu­ca­tion et la sen­si­bi­li­sa­tion sont les fers de lance de la ligue. Cha­cun peut ap­por­ter sa pierre à l’édi­fice en créant chez soi un re­fuge LPO, l’un des gros pro­grammes de l’as­so­cia­tion. Pour ce faire, il faut faire la part belle à la bio­di­ver­si­té.

Autre pro­jet qui donne des ailes à tous les amou­ reux de la na­ture, la créa­tion de l’hô­pi­tal de la faune sau­vage Centre­France.

« On se donne deux ans » ré­sume Fanny Villain, fu­ture co­ca­pa­ci­taire d’aide vé­té­ri­naire. L’as­so­cia­tion Cap bio­di­ver­si­té France a été lan­cée en dé­but d’an­née pour por­ter le pro­jet qui en est à sa phase com­mu­ni­ca­tion, re­cherche de fonds pu­blics et pri­vés, et mise en place du ré­seau de bé­né­voles, de ra­pa­trieurs, de soi­gneurs…

Les plans pré­vi­sion­nels sont tra­cés. Le fu­tur éta­blis­se­ment dé­dié à la bio­di­ver­si­té se­ra com­po­sé d’un es­pace hos­pi­ta­li­sa­tion de 350 m², d’une salle ra­dio echo la­ser, d’un la­bo­ra­toire, d’une salle de soins, d’un jar­din pé­da­go­gique… Un ter­rain a été pro­po­sé entre les com­munes de Mor­nay­Ber­ry et Saint­Hi­laire­de­Gon­dilly.

Cette struc­ture, in­édite en France, se consa­cre­ra plei­ne­ment à la faune en dé­tresse et pren­dra en charge oi­seaux, mam­mi­fères, rep­tiles, am­phi­biens de fa­çon op­ti­male dans ce coin de l’hexa­gone, ré­gion char­nière et pas­sante pour bon nombre d’es­pèces. Son rayon d’ac­tion in­ter­vien­dra à moins de deux heures de route. L’in­for­ma­tion et la for­ma­tion se­ront, éga­le­ment, ses prio­ri­tés.

En quinze ans, la po­pu­la­tion d’oi­seaux a chu­té de 30 %

Prise en charge des oi­seaux, rep­tiles, am­phi­biens…

è Con­seils ur­gences faune sau­vage 7 jours/7, au 06.64.41.67.34. Contact : contact@hfs-centre.com.

PHO­TO D’IL­LUS­TRA­TION

AS­SO­CIA­TION. La LPO anime de nom­breuses sor­ties et par­ti­cipe au comp­tage des sé­ro­tines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.