Mé­len­chon rêve de “peuple ré­vo­lu­tion­naire”

Le Bessin Libre - - France- Monde -

Plus de 40 000 ma­ni­fes­tants se­lon la po­lice, “plus de 160 000” se­lon les or­ga­ni­sa­teurs : le suc­cès de la ma­ni­fes­ta­tion du 4 mai dans Pa­ris a do­pé Jean-Luc Mé­len­chon. Ce­lui-ci a re­trou­vé le ton de sa cam­pagne pré­si­den­tielle pour par­ler de “pre­mière étape” et ap­pe­ler à une nou­velle ma­ni­fes­ta­tion : “une grande ma­rée po­pu­laire le 26 mai”… “Al­lez ! Mar­chez votre che­min la tête haute, par mil­lions, soyez la ma­rée hu­maine qui change l’his­toire !”, a cla­mé le lea­der de La France In­sou­mise.

Il y avait en ef­fet beau­coup de monde place de la Bas­tille. Et qua­si­ment sans in­ci­dents, à l’in­verse de la ca­tas­tro­phique jour­née pa­ri­sienne du 1er mai où la CGT s’était fait éclip­ser par les gué­rille­ros “Black Blocs” ve­nus pour “cas­ser du flic” - et des vi­trines - plus que pour sou­te­nir un com­bat so­cial. “Nous condam­nons la vio­lence”, a mar­te­lé Mé­len­chon le 4 mai. Mais sans in­di­quer ce qu’il fe­rait si d’aven­ture la ma­ni­fes­ta­tion du 26 mai tour­nait réel­le­ment à la “ma­rée hu­maine”…

Le vrai but du tri­bun est moins am­bi­tieux qu’une “ré­vo­lu­tion” : c’est plu­tôt de s’im­po­ser - à l’As­sem­blée et au-de­hors - comme le chef de l’op­po­si­tion de gauche à Em­ma­nuel Ma­cron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.