Un sac plein de sou­ve­nirs

Le Bessin Libre - - Loisirs -

Qu’est-ce qui se passe dans la tête d’un en­fant lors­qu’il est at­ta­ché à une terre et qu’il doit en par­tir ? C’est ce que tente d’ex­plo­rer Martine De­lerm, illus­tra­trice bien connue de nos lec­teurs, dans Le sac à sou­ve­nirs.

Un dia­logue et des sou­ve­nirs

On parle d’ex­pul­sion dans la ville et la ma­man de Sar­rane, une pe­tite fille, se sent me­na­cée. Comment faire ?

Le livre est un dia­logue entre la fille et sa mère, qui tentent de se ras­su­rer l’une et l’autre. La pe­tite fille semble apai­ser sa mère, comme le font par­fois les pe­tits en­fants. Sous son as­pect presque naïf, por­té par les des­sins dont on re­con­nait im­mé­dia­te­ment le trait, Martine De­lerm aborde un pro­blème d’ac­tua­li­té, un pro­blème cru­cial, sans pour au­tant en faire un conte mi­li­tant : il ra­conte sim­ple­ment un point de vue, ce­lui d’un en­fant qui, pour se pro­té­ger, ras­semble dans un grand sac ses sou­ve­nirs. Mais elle en a tel­le­ment de bons, que le sac fi­ni­ra par être trop lourd pour par­tir.

Un livre qui pose de fa­çon tou­chante la ques­tion du dé­ra­ci­ne­ment.

Pra­tique. Le sac à sou­ve­nirs, Martine De­lerm, Edi­tions Bulles de sa­von, mars 2018. 15 €.

Le sac à sou­ve­nirs est un livre poé­tique et tou­chant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.