La na­ture et ses re­flets éphé­mères

EX­PO­SI­TION JUS­QU’AU 1ER OC­TOBRE À LA FA­BRIQUE DE LA RISLE.

Le Courrier de l'Eure - - Beaumont-le-roger -

De­puis le 6 sep­tembre, la Fa­brique de la Risle, pré­si­dée par Pa­trick Cour­tin, ex­pose avec l’aide de l’of­fice du tou­risme (Ali­da Le­vray), les pho­tos d’Alain An­to­ny.

Bien qu’elles portent sur l’eau, par es­sence une ma­tière fluide, lé­gère et ca­pri­cieuse, elles sur­prennent par l’im­pres­sion de pe­san­teur que l’ar­tiste par­vient à lui don­ner. L’eau de­vient chair, les re­flets des rides où les sai­sons ont mar­qué le temps qui passe. La na­ture n’est pas ce qu’elle semble être, il faut la scru­ter pour la dé­cou­vrir. Il faut, dans ce qui res­semble à des ta­bleaux abs­traits, cher­cher l’éclat bleu­té du ciel, l’ombre co­lo­ré des arbres et le rouge du cy­près de Loui­siane. Ce sont des fresques dignes d’un co­lo­riste comme Cha­gall au­quel Alain An­to­ny rend d’ailleurs hom­mage dans une de ses oeuvres.

Pu­re­té des cou­leurs

« La pu­re­té des cou­leurs uti­li­sées (na­tu­relles donc sans filtres), rap­pelle la vir­gi­ni­té ori­gi­nelle de notre monde et com­bien elle est fra­gile et éphé­mère » . Avec plus de vingt ans de voyages sur plu­sieurs conti­nents, Afrique, Asie, Amé­rique du Sud, Alain An­to­ny peut en té­moi­gner. Et, Il s’in­quiète, « De ce que l’homme pres­sé que nous sommes, in­flige à la na­ture, sans lui lais­ser le

temps de se re­nou­ve­ler » . S’il se dé­fend d’être un ac­ti­viste éco­lo­giste, il dresse avec amer­tume le constat d’une terre où les lacs ré­gressent (Tchad) ou sont me­na­cés (Baï­kal), où les ban­quises ré­tré­cissent, où les dé­rè­gle­ments cli­ma­tiques s’accentuent, où le nombre des es­pèces ani­males di­mi­nue, sous la pres­sion hu­maine et son dé­sir de consommer à l’in­fi­ni. Il est temps, ajoute-t-il, ci­tant Sain­teBeuve : « De faire plus avec moins. Mon des­sein, quant à moi, est de faire voir la beau­té et la poé­sie de notre en­vi­ron­ne­ment, en es­pé­rant qu’il soit pré­ser­vé » .

Tout comme Jean- Pierre Le Roux, maire de Beau­montle- Ro­ger, ve­nez vi­si­ter cette ex­po­si­tion, pré­sente jus­qu’au 1er oc­tobre, car si Yann Ar­tusBer­trand donne à voir, Alain An­to­ny nous donne à dé­cou­vrir et à nous in­ter­ro­ger.

Alain An­to­ny ex­pose ses pho­tos jus­qu’au 1er oc­tobre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.