Les flammes ra­vagent l’étage du gym­nase Jo­liot-Cu­rie

Un in­cen­die s’est dé­cla­ré, di­manche, dans le gym­nase Jo­liot-Cu­rie. Le bâ­ti­ment, ré­cem­ment ré­no­vé, est ac­tuel­le­ment in­uti­li­sable. Une en­quête est en cours.

Le Courrier de l'Eure - - Eure Tribunal - Jé­ré­my Bon­net

Ré­cem­ment ré­no­vé, le gym­nase est ac­tuel­le­ment in­ter­dit d’ac­cès pour rai­sons de sé­cu­ri­té. « Voi­là de l’ar­gent bien uti

li­sé », se fé­li­ci­tait Guy Le­frand en sep­tembre 2016. Le pre­mier élu était alors ve­nu ad­mi­rer les tra­vaux réa­li­sés et tant at­ten­du du gym­nase Jo­liot-Cu­rie. Des ré­jouis­sances de courte du­rée.

Re­tour au pré­sent. D’ex­té­rieur, l’édi­fice ne porte que peu de stig­mates de l’in­cen­die. En s’ap­pro­chant plus près, l’ho­ri­zon s’as­som­brit tout de même. Des traces noir­cies prouvent que des flammes sont ve­nues lé­cher les pa­rois du gym­nase. Les fe­nêtres d’éva­cua­tion, fon­dues, n’ont pas ré­sis­té aux flammes. Un peu moins de 24 heures après l’in­cen­die, l’odeur fait en­core mal au crâne. « À ce stade, il est im­pos- sible d’éva­luer le mon­tant des tra­vaux à réa­li­ser pour re­mettre le gym­nase en état afin qu’il soit à nou­veau pra­ti­cable » , se dé­sole la Ville.

In­ter­dit d’ac­cès

En ef­fet, les ra­pides consta­ta­tions ef­fec­tuées par les ser­vices ont dé­jà per­mis d’as­su­rer que la salle de l’étage est com­plè­te­ment dé­truite. De l’eau est éga­le­ment pas­sée par les lu­mières du rez-de-chaus­sée. Quant à la ven­ti­la­tion, le chauf­fage et la struc­ture même de l’édi­fice, il est en­core trop tôt pour en ti­rer des conclu­sions.

Un dé­pôt de plainte a été ef­fec­tué, lun­di, par la di­rec­tion Jeu­nesse et Sports. De source proche du dos­sier, on souffle que la piste cri­mi­nelle n’est pas écar­tée.

Im­pos­sible pour le mo­ment d’es­ti­mer le mon­tant des ré­pa­ra­tions. Rap­pe­lons sim­ple­ment que l’édi­fice avait bé­né­fi­cié, très ré­cem­ment, d’un peu plus de 300 000 € de tra­vaux de ré­no­va­tion. Mais quelques jours après la ren­trée, l’ordre de la Ville est clair : « Nous met­tons le gym­nase en com­plète in­dis­po­ni­bi­li­té jus­qu’à nou­vel ordre. »

Un coup dur, alors que la ren­trée spor­tive de­vait se te­nir juste après le fo­rum des as­so­cia­tions qui s’est dé­rou­lé ce week-end…

D’ex­té­rieur, les vitres fon­dues du gym­nase té­moignent de l’in­ten­si­té de la cha­leur de l’in­cen­die.

Le pre­mier étage du gym­nase a été dé­truit par les flammes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.