DÉ­LI­BÉ­RA­TION. Les in­dem­ni­tés di­visent

Le Courrier de l'Eure - - Bourgtheroulde -

Les in­dem­ni­tés avaient été un su­jet de désac­cord lors de la créa­tion de la com­mune nou­velle de Grand Bourgtheroulde en jan­vier 2016. Il en a été de même ven­dre­di soir lorsque la dé­li­bé­ra­tion a de nou­veau été sou­mise aux votes du conseil mu­ni­ci­pal. L’in­dem­ni­té brute men­suelle du maire de la com­mune nou­velle est de 2 433 €. En ce qui concerne les ad­joints, et les maires dé­lé­gués de Bosc-Bé­nard-Com­min et Thuit-Hé­bert, l’in­dem­ni­té brute est de 973 €. Le maire dé­lé­gué de Bourgtheroulde-In­fre­ville per­ce­vra 1 654 € brut.

Le mon­tant est dé­ter­mi­né en fonc­tion de la strate de la com­mune (nombre d’ha­bi­tants). De plus, une ma­jo­ra­tion de 15 % est pré­vue pour le maire de Grand Bourgtheroulde et les ad­joints, la com­mune étant chef-lieu de can­ton. Les six élus de l’op­po­si­tion ont vo­té contre. « J’avais de­man­dé de ne pas faire ap­pli­quer cette ma­jo­ra­tion, ex­plique Em­ma­nuel Al­li­gier. Il y avait dé­jà eu une aug­men­ta­tion des in­dem­ni­tés en 2016 avec le chan­ge­ment de strate, la ma­jo­ra­tion n’était donc pas né­ces­saire. Je pense que nous sommes dans une pé­riode où il faut faire des éco­no­mies par­tout. Nous l’avions an­non­cé dans notre pro­gramme, c’était une des pistes pré­vues. » Le chef de file de l’op­po­si­tion re­grette no­tam­ment qu’il y ait à la fois trois maires dé­lé­gués et sept ad­joints par­mi les élus : « Le conseil mu­ni­ci­pal, sur pro­po­si­tion du maire, peut vo­ter qu’il n’y ait pas de maires dé­lé­gués. Il suf­fi­rait que des ad­joints soient dé­lé­gués de leur com­mune. »

Pierre Pon­ty, Ch­ris­tophe Des­champs et Em­ma­nuel Al­li­gier, trois des élus de l’op­po­si­tion, ont vo­té contre les in­dem­ni­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.