Fau­ché par un fuyard, un po­li­cier griè­ve­ment bles­sé

Le Courrier de Mantes - - Faits Divers - Re­naud Vi­la­fran­ca

Da­vid F., l’homme de 47 ans sus­pec­té d’avoir vo­lon­tai­re­ment ren­ver­sé un po­li­cier, à Ver­neuil­sur-Seine, a été mis en exa­men et pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire ce sa­me­di. Le fonc­tion­naire se trou­vait en­core en fin de se­maine der­nière entre la vie et la mort. Ce lun­di la Di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la sé­cu­ri­té pu­blique (DDSP) an­nonce que son pro­nos­tic vi­tal n’est plus en­ga­gé, bien qu’il reste plon­gé dans le co­ma.

Mer­cre­di 6 sep­tembre, vers 10 heures, le mis en cause se trou­vait au vo­lant d’un Toyo­ta Hi­lux gris vo­lé dans les rues des Mu­reaux. Il a été re­pé­ré par une pa­trouille. « Sa plaque a été iden­ti­fiée par le sys­tème La­pi (Lec­ture au­to­ma­tique des plaques mi­né­ra­lo­giques ndlr) », pré­cise une source proche de l’af­faire.

Les fonc­tion­naires lui in­timent l’ordre de s’ar­rê­ter. Une course-pour­suite s’est en­sui­vie. Bou­le­vard An­dré-Mal­raux à Ver­neuil-sur-Seine, le fuyard perd le contrôle du vé­hi­cule et per­cute un mu­ret, tout près de la mai­rie. Des té­moins es­timent qu’il rou­lait à ce mo­ment-là « à plus de 100 km/h ». Les po­li­ciers en­cerclent alors le pick-up, im­mo­bi­li­sé après le choc. Le qua­dra­gé­naire en­clenche la marche ar­rière et fauche l’ad­joint de sé­cu­ri­té de 22 ans, af­fec­té au com­mis­sa­riat des Mu­reaux. Vu la tour­nure que prennent les évé­ne­ments, son pas­sa­ger, 51 ans, quitte l’ha­bi­tacle et se rend. Il a été pla­cé en garde à vue et mis hors de cause de­puis.

Le fuyard a une se­conde fois ten­té de ren­ver­ser un po­li­cier qui lui bar­rait le pas­sage, avant d’aban­don­ner le pick-up. Il a été re­trou­vé en fin de ma­ti­née aux abords de la fo­rêt de Ver­neuil­sur-Seine. Une cin­quan­taine de po­li­ciers, ap­puyés par un hé­li­co­ptère, dé­ployés sur le sec­teur, ont ten­té de lo­ca­li­ser le fu­gi­tif, en vain. Le chien pis­teur a per­du sa trace au ni­veau de la gare des Clai­rières, à Ver­neuil. Ce qui laisse pen­ser qu’il au­rait pu dis­pa­raître en pre­nant le train.

Peu après mi­di, le dis­po­si­tif de re­cherche a été le­vé dans le sec­teur. L’en­quête s’est orien­tée vers un camp de gens du voyage sé­den­ta­ri­sés de SaulxMar­chais, où ré­side le sus­pect. Vers 15 h 30, vingt-cinq po­li­ciers et quinze gen­darmes in­ves­tissent les lieux. Ils in­ter­pellent un homme de 32 ans. Conduit dans les lo­caux de la Sû­re­té dé­par­te­men­tale, à Vi­ro­flay. Après vi­sion­nage des images de vi­déo­sur­veillance, il est in­no­cen­té.

Traî­né sur plu­sieurs mètres par le pick-up

Il s’agis­sait du frère de l’in­di­vi­du re­cher­ché qui se­ra, lui, for­mel­le­ment iden­ti­fié vers 20 h 30. Sa ca­ra­vane et sa voi­ture sont im­mé­dia­te­ment sai­sies pour les be­soins de l’en­quête, sur le camp de Saulx-Mar­chais. Peu après 23 heures, Da­vid F. est lo­ca­li­sé à Évreux. Il a été ar­rê­té au pe­tit ma­tin, au do­mi­cile de sa pe­tite amie et pla­cé en garde à vue pour « ten­ta­tives d’ho­mi­cides vo­lon­taires sur agent de la force pu­blique ».

« Da­vid F. est un dé­lin­quant d’ha­bi­tude dont le

À plus de 100 km/h dans les rues

ca­sier ju­di­ciaire porte 31 condam­na­tions, fait sa­voir Vincent Les­clous, le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Ver­sailles. Elles sont in­ter­ve­nues de­puis le 29 no­vembre 1988 prin­ci­pa­le­ment pour des faits au moins en par­tie en lien avec la conduite d’un vé­hi­cule. L’en­semble des peines a été exé­cu­té. Il est sor­ti de pri­son en dé­cembre 2016, res­tant sous le coup d’un sur­sis avec mise à l’épreuve dé­jà par­tiel­le­ment ré­vo­qué. » Le par­quet pré­cise que le sus­pect se pré­sen­tait ré­gu­liè­re­ment au ser­vice char­gé de son sui­vi et qu’il avait ob­te­nu le per­mis de conduire en avril der­nier.

Le jeune ad­joint de sé­cu­ri­té, tou­jours hos­pi­ta­li­sé à l’hô­pi­tal Beau­jon à Cli­chy (92), a été traî­né sur plu­sieurs mètres. Il souffre de frac­tures aux jambes, d’un trau­ma­tisme crâ­nien et d’un en­fon­ce­ment de la cage tho­ra­cique.

Le pé­ri­mètre de l’hô­tel de ville de Ver­neuil-sur-Seine était bou­clé mer­cre­di en mi­lieu de jour­née. Sur place, les en­quê­teurs s’af­fai­raient à re­le­ver des in­dices.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.