La plus petite poule au monde su­per­star de la Saint-Mat­thieu

Le Courrier de Mantes - - Houdan -

La Saint-Mat­thieu, fête vo­tive de la com­mune, est cé­lèbre de­puis le Moyen Âge pour sa foire aux ani­maux. En cette an­née 2017, une poule naine très re­cher­chée par les gal­li­no­philes en était la ve­dette toutes ca­té­go­ries, la poule Se­ra­ma. Cette es­pèce tien­drait son nom du roi thaï Ra­ja Sri Ra­ma qui, tout comme la Se­ra­ma, était connu pour son al­lure ma­jes­tueuse et sa pos­ture fière. En ef­fet, Yves Bou­ret, éle­veur pré­sident du Se­ra­ma Club, pré­cise que « c’est une poule de pos­ture. Sa tête, son aile et son pied doivent être sur la même ligne. Ce qui donne un air al­tier à l’ani­mal. »

Moins de 500 grammes

Im­por­tée des États-Unis où elle est con­si­dé­rée comme ani­mal de com­pa­gnie, la sa­ra­ma est aus­si ap­pe­lée « la plus petite poule do­mes­tique au monde » puis­qu’elle pèse moins de cinq cents grammes. C’est une poule de concours qui, en Ma­lai­sie, fait l’ob­jet d’un vé­ri­table bu­si­ness très lu­cra­tif. Et d’ailleurs, cette Saint-Ma­thieu a per­mis, grâce à la So­cié­té avi­cole, co­lom­bo­phile et cu­ni­cole des Yve­lines, à onze éle­veurs de concou­rir pour le cham­pion­nat de France de la poule Se­ra­ma.

Ve­dette in­con­tes­tée du sa­lon avi­cole, la Se­ra­ma a ob­te­nu ses lettres de no­blesse grâce à ces pas­sion­nés qui comptent bien faire de ce gal­li­na­cé un ani­mal pré­sent dans nos ap­par­te­ments.

Le grand ga­gnant du cham­pion­nat de France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.