Phi­lippe Es­nol : « Faire un bout de che­min avec lui »

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LE DOSSIER DE LA SEMAINE -

Le sé­na­teur DVG des Yve­lines s’est en­ga­gé dans le mou­ve­ment En Marche ! d’abord en par­rai­nant Em­ma­nuel Ma­cron. « Je le connais­sais quand il était en­core mi­nistre et je lui avais alors ex­pli­qué que j’étais d’ac­cord pour faire un bout de che­min avec lui », confie l’élu qui vo­te­ra éga­le­ment Ma­cron à la pré­si­den­tielle. « Je com­prends les maires qui par­rainent des can­di­dats pour les­quels ils ne vo­te­ront pas for­cé­ment au nom du plu­ra­lisme dé­mo­cra­tique. Je ne le fais. Je ne me voyais pas par­rai­ner quel­qu’un d’autre de Ma­cron. »

Ce qui sé­duit le sé­na­teur chez l’an­cien mi­nistre de l’éco­no­mie : « Pour moi les grands par­tis comme le PS ou LR sont sclé­ro­sés. Les pri­maires n’ont pas don­né de ré­sul­tats po­si­tifs. Be­noît Ha­mon can­di­dat du PS, c’est à pleu­rer. Em­ma­nuel Ma­cron est jeune ; il sait écou­ter, ce qui est rare. Il veut li­bé­rer les éner­gies et les ta­lents dans notre pays. Les conci­toyens at­tendent que les gens mettent de cô­té leur es­prit par­ti­san pour se battre dans l’in­té­rêt gé­né­ral. Aux ré­gio­nales, j’avais sou­te­nu Va­lé­rie Pé­cresse, car elle était de loin la meilleure can­di­date et je ne re­grette pas de l’avoir fait. »

▲Les autres élus qui ont choi­si Ma­cron : Jean-marc Pom­mier maire de Bon­nières-sur-seine; Alain Ga­ray, maire des Mu­reaux ; Jacques Gue­rin maire de Gom­me­court, Joëlle Rol­lin, maire de Bla­ru; Phi­lippe Si­mon, maire de Bouafle; Jean-pierre Zan­nier maire de Rai­zeux; Bru­no Millienne, pré­sident du Mo­dem Yve­lines et conseiller ré­gio­nal.

Phi­lippe Es­nol sou­tient l’an­cien mi­nistre de l’éco­no­mie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.