Qu’est-ce qui fait battre le coeur de Cla­ri­ka ?

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LE COURRIER DES LOISIRS - F. C.

La chan­teuse Cla­ri­ka se­ra en concert à Mar­ly-le-roi, sa­me­di 18 mars à l’oc­ca­sion de la sor­tie de son sep­tième al­bum, De quoi faire battre mon coeur.

Ses al­bums sont tou­jours per­son­nels. Le der­nier, De quoi faire battre mon coeur, l’est peut-être en­core plus. La chan­teuse Cla­ri­ka se pro­dui­ra sur la scène du centre cul­tu­rel Jean-vi­lar de Mar­ly-le-roi le sa­me­di 18 mars.

Le titre de ce sep­tième al­bum n’a pas été choi­si par ha­sard. Un disque à la fois sin­gu­lier et fa­mi­lier, in­time et uni­ver­sel, qui évoque, entre dou­ceur et dou­leur, le thème de la sé­pa­ra­tion. Une sé­pa­ra­tion amou­reuse et ar­tis­tique d’avec son com­pa­gnon, le com­po­si­teur et ar­ran­geur Jean-jacques Nys­sen, avec qui elle par­ta­geait vie et mu­sique de­puis 25 ans.

Chan­ge­ments de ton, d’am­biance et d’équipe

Si cet évé­ne­ment a été le mo­teur de l’écri­ture de ce nou­vel al­bum, rien à voir avec un faire-part de rup­ture au pa­thos em­pha­tique. Tout au long des treize chan­sons qui par­sèment le disque, on re­trouve la patte d’au­teure de Cla­ri­ka, cet es­piègle ta­lent qui a le don de ci­se­ler mots et images, de jon­gler entre rire et émo­tion, de ra­con­ter la vie qui va avec ses ivresses et ses tra­vers, ses étés et ses hi­vers. « Tous mes al­bums sont per­son­nels, confirme l’ar­tiste. Je n’ai que très peu de chan­sons d’avance. Les al­bums cor­res­pondent à des mo­ments de ma vie. La pre­mière chan­son de l’al­bum, Je ne te di­rai pas, a été la pre­mière que j’ai écrite. C’est sans doute celle qui a dé­clen­ché le reste et m’a don­né en­vie d’écrire la suite. »

De quoi faire battre mon coeur est aus­si pré­texte à re­nou­veau : chan­ge­ment de ton, d’am­biance et d’équipe, pour prendre le pa­ri de tout cham­bou­ler, aban­don­ner le confort des ha­bi­tudes, quitte à se mettre en dan­ger. « Les cir­cons­tances ont fait que c’est un al­bum de re­nou­veau, concède Cla­ri­ka. J’ai tra­vaillé avec un nou­veau réa­li­sa­teur, qui avait une autre équipe. Ce­la in­duit for­cé­ment un chan­ge­ment de cli­mat. » L’al­bum a ain­si été concoc­té sous la hou­lette du réa­li­sa­teur, ar­ran­geur, com­po­si­teur et mu­si­cien Fred Pal­lem, avec la com­pli­ci­té de Raoul Tel­lier. Au fil des plages, l’on trouve aus­si Mathieu Boo­gaerts, Skye, Claire Jo­seph, Alexis HK, Tony Mel­vil et même Jean-jacques Nys­sen, cré­di­té de deux titres.

Cô­té sons, Cla­ri­ka mêle des cordes ve­nues de Bu­da­pest, des tra­ver­sins de cla­ve­cins, des basses gains­bou­riennes, des gui­tares tar­tares et des cla­viers vin­tage.

Au cours des treize titres, Cla­ri­ka passe de la grave lé­gè­re­té (dans Je ne te di­rai pas ou La Vie sans toi), aux sou­ve­nirs tur­bu­lents (On a fait, Le Choix) et aux mé­ta­phores élo­quentes (La Cible, en duo avec Hel­mut Tel­lier ou Le Lu­té­cia, ins­pi­rée de l’his­toire vraie d’un couple âgé ve­nu fi­nir ses jours dans le pa­lace pa­ri­sien).

Comme à chaque al­bum, elle ma­nie avec ha­bi­le­té le se­cond de­gré et de sa bouche sortent des mots d’une ap­pa­rente lé­gè­re­té. Pour­tant, il ne faut pas s’y fier. Cla­ri­ka est de ces filles qui osent avec sub­ti­li­té, de celles qui se sentent libres, un brin dé­sin­volte.

La tour­née de l’al­bum De quoi faire battre mon coeur s’ar­rête à Mar­ly-le-roi, ce sa­me­di 18 mars.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.