Les ins­tants sai­sis de Laurent Bouëxière à Mar­ly-le-roi

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LE COURRIER DES LOISIRS - F. C.

Pa­ral­lè­le­ment aux spec­tacles, le centre cul­tu­rel Jean-vi­lar de Mar­ly-le-roi ac­cueille tou­jours des ex­po­si­tions dans ses cour­sives. De­puis le 22 fé­vrier, c’est un Yve­li­nois, Laurent Bouëxière, qui pré­sente une qua­ran­taine d’oeuvres.

Ins­tal­lé à Mai­sons-laf­fitte, ce pho­to­graphe a sui­vi les cours des Beaux-arts, avant de de­ve­nir in­ter­mit­tent du spec­tacle. La pho­to est en­suite de­ve­nue son mé­tier, « plu­tôt pour l’édi­tion et l’il­lus­tra­tion ».

Fa­mi­lier des théâtres et du ci­né­ma, Laurent Bouëxière est at­ten­tif au geste et au dé­cor. Il sai­sit au­tant l’avant et l’après des mises en scène que la re­pré­sen­ta­tion elle-même. « J’ai consta­té que mes pho­tos avaient tou­jours un rap­port avec des scènes ou des mises en scène, re­con­naît le pho­to­graphe. Sur ces pho­tos de scène, l’on re­trouve le tra­vail du dé­co­ra­teur, des cos­tumes, de la lu­mière et des co­mé­diens. »

Mais Laurent Bouëxière ne se contente pas de faire la tour­née des théâtres. C’est aus­si en ex­té­rieur, sur le bord d’un stade de foot­ball ou dans un lieu tou­ris­tique, qu’il exerce son oeil avi­sé de pho­to­graphe. Mais là en­core, il s’agit de sai­sir une mise en scène, sou­vent dé­cou­verte au dé­tour d’une ba­lade ano­dine. « J’es­saie, sur mes pho­tos, de res­ti­tuer les mises en scène na­tu­relles, ex­plique le pro­fes­sion­nel. Mais c’est sou­vent du ha­sard. »

À Mar­ly-le-roi, où il a dé­jà ex­po­sé, Laurent Bouëxière pré­sen­te­ra une qua­ran­taine d’oeuvres, jus­qu’au 30 mars.

Laurent Bouëxière a pris cette pho­to à Londres, à Green­wich. Une fa­mille chi­noise se fait pho­to­gra­phier, « en­ca­drée » par le mé­ri­dien de Green­wich.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.