Miss Sloane

Le Courrier des Yvelines (Poissy) - - LE COURRIER DES CINÉMAS - DE JOHN MADDEN Pierre Li­mat

On ne peut pas vrai­ment dire qu’on en dou­tait. Mais « Miss Sloane » en­fonce un peu plus le clou et nous rap­pelle à quel point Jes­si­ca Chas­tain sait tout jouer. Ré­vé­lée en 2011 grâce à des films tels que « Take Shel­ter » et « Tree of Life » qui fai­saient d’elle la grâce in­car­née, elle a en­suite su va­rier les plai­sirs et mus­cler son jeu, que ce soit dans « Des hommes sans loi », « Ze­ro Dark Thir­ty » ou le plus ré­cent « Crim­son Peak », où elle te­nait son pre­mier vrai rôle de mé­chante. Pas­sée par la case « block­bus­ter » en 2016, le temps d’une suite ban­cale de « Blanche-neige et le Chas­seur », la co­mé­dienne ras­semble au­jourd’hui beau­coup des ca­rac­té­ris­tiques de ses per­son­nages pré­cé­dents pour don­ner nais­sance à Eli­za­beth Sloane. Ni gen­tille ni fran­che­ment mal­fai­sante, il s’agit de la lob­byiste la plus en vue de Washington, prête à tout pour triom­pher. Sur­tout lors­qu’un ad­ver­saire par­ti­cu­liè­re­ment re­tors se dresse sur son che­min. Mal­gré un écho éton­nant avec l’ac­tua­li­té, et un dé­noue­ment tout à fait jouis­sif, le long mé­trage vaut ce­pen­dant plus pour ses pro­ta­go­nistes que le reste. Mis en scène par John Madden, réa­li­sa­teur de « Sha­kes­peare in Love » qui avait dé­jà di­ri­gé Jes­si­ca Chas­tain dans « L’af­faire Ra­chel Sin­ger », « Miss Sloane » traîne un peu en lon­gueur après un dé­mar­rage to­ni­truant et se re­pose très (trop ?) fré­quem­ment sur Eli­za­beth pour se main­te­nir à flots. Ce qui n’est pas un dé­faut non plus, car le ci­né­ma nous a moins ha­bi­tués que la té­lé­vi­sion à voir ce type de femme forte ces der­nières an­nées. À tel point que l’hé­roïne du film nous fait da­van­tage pen­ser à celle de la sé­rie « How To Get Away with Mur­der » (pour ce mé­lange de froi­deur ap­pa­rente, d’in­tel­li­gence, de ma­lice et de vie pri­vée com­plexe) qu’à celle d’un long mé­trage. Peut-être un signe que les choses changent pour le mieux, alors qu’une no­mi­na­tion pour Jes­si­ca Chas­tain aux der­niers Os­cars n’au­rait pas été un scan­dale. Bien au contraire, une citation au­rait per­mis d’of­frir plus de vi­si­bi­li­té à cette oeuvre, en même temps que mettre en lu­mière, une fois de plus, le ta­lent tou­jours aus­si dingue de l’ac­trice, dont l’éven­tail de jeu pa­raît élar­gi à chaque sor­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.